Pagina sacra - Le passage de l'Ecriture sainte à l'écriture théologique

Note moyenne 
Olivier-Thomas Venard - Pagina sacra - Le passage de l'Ecriture sainte à l'écriture théologique.
L'Ecriture doit être "l'âme de la théologie", répète-t-on volontiers depuis le XIXe siècle, comme pour prévenir les théologiens de s'égarer loin... Lire la suite
73,70 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 4 novembre et le 12 novembre
En librairie

Résumé

L'Ecriture doit être "l'âme de la théologie", répète-t-on volontiers depuis le XIXe siècle, comme pour prévenir les théologiens de s'égarer loin de la Bible dans des abstractions ou des systèmes trop humains. Or il y eut une époque où l'Ecriture était non seulement l'âme, niais la chair de la théologie. Une époque où les théologiens empruntaient à la Bible non seulement des idées, mais encore un langage et une poétique, au point que les deux, Ecriture et théologie, étaient appelées du même nom: Pagina sacra, "page sacrée". Cette époque fut aussi celle où la théologie se constitua comme "science", s'ouvrant grand aux lumières de la raison. Alors vivaient des saints de l'intelligence tels Bonaventure, le franciscain ou Thomas d'Aquin, le dominicain. De leurs lectures des Écritures ont jailli des milliers de pages écrites sur Dieu, aussi audacieuses que des cathédrales, aussi chatoyantes que des rosaces gothiques. En dialogue avec cette époque, cet ouvrage propose de retrouver le secret de la continuité entre écriture humaine et poétique divine qui a produit tant de chefs-d'œuvre dans certaines pratiques oubliées: le Livre, le Crucifix et l'Eucharistie. D'une lecture de la Bible conjuguant foi et critique, aux esthétiques de l'adoration du Crucifix et de la communion eucharistique, Pagina sacra contemple le Verbe divin qui se noue à la voix humaine pour la rendre capable de dire Dieu. Exégèses contemporaine et médiévale, histoires de l'art et de la culture, littérature, théorie littéraire et théologie spéculative sont ici mises en oeuvre pour retrouver "la clé du festin ancien" dont nous sommes tous en quête depuis Rimbaud.

Sommaire

  • POETIQUE DE L'ECRITURE SAINTE
    • La Bible, entre histoire, littérature et théologie
    • Y a-t-il une poétique biblique ?
    • Une poétique évangélique ?
  • POETIQUE DE LA RECEPTION DE L'ECRITURE SAINTE
    • Dans le livre
    • Au pied de la croix
    • Durant l'eucharistie

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/11/2009
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-204-08787-2
  • EAN
    9782204087872
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    1040 pages
  • Poids
    1.12 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 21,0 cm × 4,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Olivier-Thomas Venard

Olivier-Thomas Venard, né en 1967, dominicain, est professeur à l'Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem. Il publie régulièrement dans les domaines de la littérature, de l'exégèse néotestamentaire, de la théologie fondamentale et du dialogue interreligieux. Après Littérature et théologie: une saison en enfer (2003) et La Langue de l'ineffable: essai sur le fondement théologique de la métaphysique (2004), il présente ici le dernier volume de sa trilogie Thomas d'Aquin poète théologien. John Milbank, fondateur du mouvement Radical Orthodoxy et l'un des théologiens contemporains les plus commentés dans le monde anglo-saxon, situe ensuite cette trilogie dans le contexte plus large de l'histoire de la théologie.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
73,70 €