Correspondance - 1944-1959 - Grand Format

avec 1 CD audio MP3

Note moyenne 
1 note -  Donner un avis
Le 19 mars 1944, Albert Camus et Maria Casarès se croisent chez Michel Leiris. L'ancienne élève du Conservatoire, originaire de La Corogne et fille... Lire la suite
21,90 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 25 octobre et le 30 octobre
En librairie

Résumé

Le 19 mars 1944, Albert Camus et Maria Casarès se croisent chez Michel Leiris. L'ancienne élève du Conservatoire, originaire de La Corogne et fille d'un républicain espagnol en exil, n'a que vingt et un ans. L'écrivain vit alors seul à Paris, la guerre l'ayant tenu éloigné de son épouse Francine, enseignante à Oran. Sensible au talent de l'actrice, Albert Camus lui confie le rôle de Martha pour la création du Malentendu en juin 1944.
Et durant la nuit du Débarquement, Albert Camus et Maria Casarès deviennent amants. Ce n'est encore que le prélude d'une grande histoire amoureuse, qui ne prendra son vrai départ qu'en 1948. Jusqu'à la mort accidentelle de l'écrivain en 1960, Albert et Maria n'ont jamais cessé de s'écrire, notamment lors des longues semaines de séparation dues à leur engagement artistique et intellectuel, aux séjours au grand air ou aux obligations familiales.
Sur fond de vie publique et d'activité créatrice, leur correspondance croisée révèle quelle fut l'intensité de leur relation intime, s'éprouvant dans le manque et l'absence autant que dans le consentement mutuel, la brûlure du désir, la jouissance des jours partagés, les travaux en commun et la quête du véritable amour, de sa parfaite formulation et de son accomplissement.

Caractéristiques

  • Date de parution
    14/06/2018
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-279085-0
  • EAN
    9782072790850
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Boîte
  • Poids
    0.08 Kg
  • Dimensions
    13,8 cm × 18,7 cm × 0,8 cm

Avis libraires et clients

Avis libraires

L'éditeur en parle

Lambert Wilson et Isabelle Adjani nous emportent au coeur de cette correspondance amoureuse intense et émouvante entretenue pendant près de quinze ans.

À propos des auteurs

Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal Combat à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment L'Etranger (1942), Caligula (1945), La Peste (1947) et Les Justes (1950). Rattaché à tort au mouvement existentialiste, qui atteint son apogée au lendemain de la guerre, Albert Camus écrit en fait une oeuvre articulée autour de l'absurde et de la révolte.
En 1957, le prix Nobel de littérature lui est décerné pour son oeuvre et aussi, sans doute, pour ce combat qu'il n'a jamais cessé de mener contre tout ce qui veut écraser l'homme. Il décède en 1960 dans un accident de voiture. Maria Casarès naît en 1922 à La Corogne, en Espagne. Elle rejoint la France en 1936 en raison de la guerre d'Espagne, et intègre le Conservatoire national supérieur d'art dramatique.
En 1952, elle entre comme pensionnaire à la Comédie-Française où elle reste deux années, avant d'intégrer le TNP de Jean Vilar jusqu'en 1959. Elle est l'une des premières comédiennes à donner au Festival d'Avignon ses lettres de noblesse. Maria Casarès mène une carrière théâtrale intense et joue dans des pièces variées telles que Macbeth (1956), Marie Tudor (1955 et 1958) et Phèdre (1958). Au cinéma, elle apparaît notamment dans Les Enfants du paradis (1945), Les Dames du Bois de Boulogne (1945), La Chartreuse de Parme (1948) et Orphée (1950).
Elle meurt en 1996 à Alloue, en France.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Correspondance - 1944-1959 est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
21,90 €