Vingt-quatre heures de la vie d'une femme - Poche

Alzir Hella

(Traducteur)

Note moyenne 
77 notes -  Donner un avis
Scandale dans une pension de famille " comme il faut ", sur la Côte d'Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d'un des clients, s'est enfuie... Lire la suite
4,00 € Neuf
En stock - Livré avant Noël en ligne
Livré chez vous à partir du 3 décembre
En librairie

Résumé

Scandale dans une pension de famille " comme il faut ", sur la Côte d'Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d'un des clients, s'est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n'avait passé là qu'une journée... Seul le narrateur tente de comprendre cette " créature sans moralité ", avec l'aide inattendue d'une vieille dame anglaise très distinguée, qui lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimé chez la fugitive. Ce récit d'une passion foudroyante, bref et aigu comme les affectionnait l'auteur d'Amok et du Joueur d'échecs, est une de ses incontestables réussites.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/04/2003
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-253-06022-4
  • EAN
    9782253060222
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    127 pages
  • Poids
    0.075 Kg
  • Dimensions
    11,1 cm × 17,9 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

Avis libraires

Avis clients

À propos de l'auteur

Stefan Zweig

Biographie de Stefan Zweig

Stefan Zweig est né à Vienne en 1881. Il s'est essayé dans les genres littéraires les plus divers : poésie, théâtre, traductions, biographies romancées et critiques littéraires. Ses nouvelles l'ont rendu célèbre dans le monde entier. Citons La Confusion des sentiments, Amok, Le Joueur d'échecs, La Peur, Vingt-Quatre Heures de la vie d'une femme, Destruction d'un cœur... Profondément marqué par la montée et les victoires du nazisme, Stephan Zweig a émigré au Brésil. Il s'est suicidé en même temps que sa seconde femme à Pétropolis, le 22 février 1942.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

4,00 €