Vingt-quatre heures de la vie d'une femme - Poche

Olivier Le Lay

(Traducteur)

,

Jean-Pierre Lefebvre

(Annotateur)

Note moyenne 
77 notes -  Donner un avis
Au casino de Monte-Carlo, une veuve anglaise prend sous son aile un jeune homme perdu par la fièvre du jeu. Assumant le rôle de mère et d'amante, elle... Lire la suite
4,40 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 17 juin et le 24 juin
En librairie

Résumé

Au casino de Monte-Carlo, une veuve anglaise prend sous son aile un jeune homme perdu par la fièvre du jeu. Assumant le rôle de mère et d'amante, elle tente tout pour l'aider. Elle-même ne se reconnaît plus : va-t-elle abandonner sa vie bourgeoise et s'enfuir avec lui ? Le sauver implique de se perdre. Voici le récit des vingt-quatre heures qui changent une vie. Dans cette sombre nouvelle, parue en 1925, qui a beaucoup frappé Freud, Zweig se montre au sommet de son art de psychologue, dans l'analyse du coup de foudre amoureux et de l'addiction au jeu, ainsi que d'une passion plus complexe qui menace l'héroïne : la pitié dangereuse, ce mélange de sensualité et de devoir.
L'auteur décrit admirablement le conflit intérieur qui se joue en chaque individu quand son existence se change en destin.

Caractéristiques

  • Date de parution
    24/10/2013
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-044955-2
  • EAN
    9782070449552
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    162 pages
  • Poids
    0.105 Kg
  • Dimensions
    10,8 cm × 17,8 cm × 1,0 cm

Avis libraires et clients

Avis libraires

Avis clients

L'éditeur en parle

Au casino de Monte-Carlo, une veuve anglaise prend sous son aile un jeune homme perdu par la fièvre du jeu. Assumant le rôle de mère et d'amante, elle tente tout pour l'aider. Elle-même ne se reconnaît plus : va-t-elle abandonner sa vie bourgeoise et s'enfuir avec lui ? Le sauver implique de se perdre...

À propos de l'auteur

Stefan Zweig

Biographie de Stefan Zweig

Ecrivain, dramaturge, journaliste et biographe autrichien, Stefan Zweig (1881-1942) étudie la philosophie et rejoint le mouvement d'avant-garde Jeune Vienne. Il publie son premier récit, Dans la neige, en 1901. Jusqu'en 1914, il multiplie les voyages tout en poursuivant ses activités d'écriture. Dans l'entre-deux-guerres, il défend la cause pacifiste aux côtés de Romain Rolland. En 1934, inquiété pour ses origines juives, il s'exile à Londres, puis au Brésil.
En 1942, désespéré par les victoires des nazis et de leurs alliés, il se suicide en compagnie de son épouse.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Vingt-quatre heures de la vie d'une femme est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
4,40 €