L'homme qui m'aimait tout bas - Poche

Note moyenne 
6 notes -  Donner un avis
Mon père s'est tué d'une balle dans la bouche le 11 mars 2008. Il avait soixante-dix ans passés. Toutes ces années, nous nous sommes aimés jusque... Lire la suite
6,80 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 25 juillet
En librairie

Résumé

Mon père s'est tué d'une balle dans la bouche le 11 mars 2008. Il avait soixante-dix ans passés. Toutes ces années, nous nous sommes aimés jusque dans nos différences. Il m'a donné son nom, m'a transmis sa joie de vivre, beaucoup de sa force et aussi une longue nostalgie de sa Tunisie natale. Kinésithérapeute, il travaillait "à l'ancienne", ne s'exprimait qu'avec les mains, au besoin par le regard. Il était courageux, volontaire, mais secret : il préféra toujours le silence aux paroles, y compris à l'instant ultime où s'affirma sa liberté, sans explication. "Ce sont les mots qu'ils n'ont pas dits qui font les morts si lourds dans leur cercueil", écrivit un jour Montherlant. Mon père m'a laissé mes mots et la force d'écrire ces pages pour lui dire mon attachement.

Caractéristiques

  • Date de parution
    21/10/2010
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-043784-9
  • EAN
    9782070437849
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    162 pages
  • Poids
    0.116 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 18,0 cm × 1,1 cm

Avis libraires et clients

Avis libraires

Avis clients

L'éditeur en parle

"Mon père s'est tué d'une balle dans la bouche le 11 mars 2008. Il avait soixante-dix ans passés. J'ai calculé qu'il m'avait adopté trente-huit ans plus tôt, un jour enneigé de février 1970. Toutes ces années, nous nous sommes aimés jusque dans nos différences. ". .

À propos de l'auteur

Biographie d'Eric Fottorino

Licencié en droit et diplômé en sciences politiques, Eric Fottorino est directeur du journal Le Monde. Il a publié son premier roman Rochelle en 1991. Un territoire fragile (Stock) a reçu le prix Europe 1 et le prix des Bibliothécaires. Il est également l'auteur de Caresse de rouge, paru aux Editions Gallimard, couronné par le prix François-Mauriac 2004. Korsakov, son septième roman, a été récompensé par le prix Roman France Télévisions 2004, et par le prix des Libraires 2005. Il a reçu le prix Femina pour Baisers de cinéma (Gallimard) et le Grand Prix des lectrices de Elle pour L'homme qui m'aimait tout bas.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
6,80 €