L'homme de Lewis (Broché)

  • Rouergue

  • Paru le : 12/10/2011
Note moyenne : |
Note moyenne : 4.14/5 (14 notes)
  • 1
    1
  • 0
    2
  • 1
    3
  • 6
    4
  • 6
    5
Lire tous les avis (4)
En rupture de ban avec son passé, Fin Macleod retourne sur son île natale de Lewis. La mort tragique de son jeune fils a pulvérisé son mariage, impuissant... > Lire la suite
20,30 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 31 mai et le 5 juin
ou
ou
  • E-book À partir de 8,49 €
    • PDF 8,49 €
    • ePub 8,49 €
En rupture de ban avec son passé, Fin Macleod retourne sur son île natale de Lewis. La mort tragique de son jeune fils a pulvérisé son mariage, impuissant et résigné, il a quitté la police. La lande balayée par les vents, la fureur de l’océan qui s’abat sur le rivage, les voix gaéliques des ancêtres qui s’élèvent en un chant tribal : il pense pouvoir ici retrouver un sens à sa vie. Mais peu de temps après son arrivée, on découvre le cadavre d’un jeune homme, miraculeusement préservé par la tourbière pendant une cinquantaine d’année.
Les analyses ADN relient le corps à Tormod Macdonald, le père de son amour de jeunesse Marsaili, et font de lui le suspect n°1. C’est une course contre la montre qui s’engage alors pour découvrir la vérité : l’inspecteur principal est attendu sur l’île pour mener l’enquête et il n’épargnera pas le vieil homme, atteint de démence sénile, dont les souvenirs s’effacent jour après jour. L’évocation de l’histoire personnelle de Tormad lève le voile sur un pan de l’histoire écossaise largement méconnue.
Il faisait partie des «Homers» : ces enfants orphelins ou abandonnés que l’église catholique envoyait sur les îles Hébrides. Débarqués des ferrys, avec autour du cou une pancarte indiquant le nom de leur nouvelle «famille», ils constituaient surtout une main d’œuvre gratuite et un rempart contre la consanguinité qui frappait l’archipel. Au rythme des fulgurances qui traversent l’esprit malade du vieil homme, le passé ressurgit, douloureux, misérable, dramatique et permet l’identifcation du cadavre, qui vient mettre fn à des décennies de vengeance.
Après L’île des chasseurs d’oiseaux (Rouergue, 2009), on retrouve ici avec bonheur la figure d’un enquêteur entier et émouvant, indécis à la croisée des chemins, tenté de construire son avenir sur les cendres du passé. L’Ecosse mystérieuse, majestueuse et sauvage est un écrin de rêve pour ces vies dans la tourmente, magistralement orchestrées par Peter May
Sélections Bandes dessinées
  • Date de parution : 12/10/2011
  • Editeur : Rouergue
  • Collection : Rouergue noir
  • ISBN : 978-2-8126-0253-5
  • EAN : 9782812602535
  • Format : Grand Format
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 314 pages
  • Poids : 0.483 Kg
  • Dimensions : 15,0 cm × 24,0 cm × 2,3 cm

Biographie de Peter May

Ecrivain écossais, Peter May habite depuis une dizaine d’années dans le Lot. Il a d’abord été journaliste avant de devenir l’un des plus brillants et prolifques scénaristes de la télévision écossaise. Il y a quelques années, Peter May a décidé de quitter le monde de la télévision pour se consacrer à l’écriture de ses romans. Passionné par la Chine, il écrit tout d’abord une série chinoise de polars et thrillers traduits au Rouergue : Meurtres à Pékin (2005, Sélection Prix des lectrices de Elle), Le Quatrième sacrifce (2006), Les Disparues de Shanghaï (2006), Cadavres chinois à Houston, Jeux mortels à Pékin (2007) et L’Eventreur de Pékin (2008).
L’île des chasseurs d’oiseaux paru au Rouergue en 2009 a été très remarqué : lauréat du Prix des Lecteurs - Ancres noires en 2010 (Le Havre) et fnaliste du Prix Inter-CE 2010-2011.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

L'homme de Lewis est également présent dans les rayons

Peter May - L'homme de Lewis.
L'homme de Lewis
20,30 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK