Numéro d'écrou 362573

  • Le Bec en l'Air éditions

  • Paru le : 05/09/2014
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Idriss, un sans-papiers malien, raconte la naissance de son amitié avec Ahmed. Clandestins et dans l'impossibilité de retourner chez eux, ils sont tous... > Lire la suite
8,99 €
E-book - ePub
Vérifier la compatibilité avec vos supports
Votre note
Idriss, un sans-papiers malien, raconte la naissance de son amitié avec Ahmed. Clandestins et dans l'impossibilité de retourner chez eux, ils sont tous deux enfermés dehors ; leurs promenades dominicales, entre Montreuil, Créteil, et Boissy-Saint-Léger, rendent leur solitude plus palpable encore. Les émotions qu'ils taisent tournent en boucle jusqu'à ce qu'Ahmed déraille et soit incarcéré. C'est à l'occasion du travail qu'elle a mené sur la communauté malienne de Montreuil, que la photographe Anissa Michalon a fait la connaissance d'Idriss, un jeune homme arrivé en France à l'âge de vingt ans.
Écrivant un court roman à partir de ces images, Arno Bertina a voulu souligner ce qui, dans cette vie, renvoie aux pressions qui s'exercent sur tous les sans-papiers et, peut-être, sur bon nombre d'immigrés d'Afrique.
  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages : 120
    • Taille : 4 465 Ko
    • Protection num. : Digital Watermarking
Arno Bertina est l'auteur de deux romans aux éditions Actes Sud, Le Dehors ou la migration des truites (2001) et Appoggio (2003), d'un récit paru sous le pseudonyme de Pietro di Vaglio, La Déconfite gigantale du sérieux (Lignes, 2004), et d'une fiction biographique consacrée à Johnny Cash, J'ai appris à ne pas rire du démon (Naïve, 2006). Aux Éditions Verticales, il a publié un roman foisonnant, Anima motrix (2006), un récit, Ma solitude s'appelle Brando (2009), et un roman picaresque, Je suis une aventure (2012), dans lequel un certain « Rodgeur Fédérère » dialogue avec les fantômes de H.
D. Thoreau, R. M. Pirsig et John Muir. Passionné par les aventures collectives, notamment celle de la revue Inculte, il a conçu Anastylose avec Bastien Gallet, Ludovic Michaux et Yoan De Roeck (Fage, 2006), Une année en France avec François Bégaudeau et Oliver Rohe (Gallimard, 2007), La Borne SOS 77 (coll. « Collatéral », le Bec en l'air, 2009) avec le photographe Ludovic Michaux, et Détroits avec le photographe Sébastien Sindeu (le Bec en l'air, 2012). Anissa Michalon est diplômée de l'École nationale supérieure de la photographie d'Arles et de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris.
En 2004, elle répond à une commande de la Maison populaire sur la Ville de Montreuil (93) passée au collectif « Des Territoires ». Avec Claire Soton, elle engage alors un travail photographique sur la migration des Maliens Soninké en France, en collaboration avec les résidents d'un foyer originaires de Bada, un village malien situé dans la région de Kayes. Lauréates du programme Villa Médicis hors les murs en 2006 (AFAA), elles ont depuis cette date longuement séjourné à Bada et à Bamako dans les familles des migrants rencontrés à Montreuil.
À ce jour, leur travail a fait l'objet de sept expositions, en France et au Mali. Il se poursuit à travers une exposition et un livre au centre d'art-éditeur le Point du Jour (Cherbourg, 2014).

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Numéro d'écrou 362573 est également présent dans les rayons

Arno Bertina et Anissa Michalon - Numéro d'écrou 362573.
Numéro d'écrou 362573
8,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter