Apprendre à aimer les maths. Conditions socio-institutionnelles et élaboration psychique dans les ateliers mathématiques

  • Presses universitaires de France (réédition numéri

  • Paru le : 09/10/2015
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
À quelles difficultés se heurte-t-on quand on apprend ? Pourquoi ce qui paraît évident à certain(e)s, semble insurmontable à d'autres, notamment... > Lire la suite
11,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports
  • E-book À partir de 11,99 €
    • ePub 11,99 €
Votre note
À quelles difficultés se heurte-t-on quand on apprend ? Pourquoi ce qui paraît évident à certain(e)s, semble insurmontable à d'autres, notamment quand il(elle)s viennent d'un milieu social défavorisé ? Dans cet ouvrage, issu d'un travail de doctorat, ces questions se posent en termes de rapport au savoir, entendu dans sa dimension fantasmatique. L'auteure y montre en effet qu'apprendre, c'est accepter de s'approprier du savoir, et que cette appropriation peut être considérée comme dangereuse, voire impossible, par le psychisme.
L'ouvrage commence par une étude approfondie de la place des mathématiques dans l'enseignement et dans la société, suivie par une réflexion sur l'apprentissage. Le tout permet de constituer un panorama des différents enjeux (historiques, sociaux, cognitifs, psychiques) auxquels se confronte l'enseignement des mathématiques. Dans ce cadre, l'étude du discours d'élèves travaillant librement dans des ateliers mathématiques, en-dehors des contraintes institutionnelles habituelles, montre alors le rôle tenu par l'enseignant (e) dans l'accompagnement de l'apprentissage de l'élève, tandis que le volontariat des élèves met à jour l'importance d'une adéquation entre structures psychiques des un(e)s et des autres : les élèves fréquentent les ateliers qui leur correspondent, psychiquement parlant.
[.] Les entretiens d'élèves et d'enseignant(e)s, qui sont ici analysés dans une perspective clinique, interrogent donc à la fois les théories de l'apprentissage, et les problématiques de l'institution et de l'innovation. À quelles conditions institutionnelles une innovation peut-elle aider des élèves à apprendre, notamment quand il(elle)s sont en difficulté ?
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 320
    • Taille : 69 550 Ko
    • Protection num. : Digital Watermarking

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Apprendre à aimer les maths. Conditions socio-institutionnelles et élaboration psychique dans les ateliers mathématiques est également présent dans les rayons

Françoise Hatchuel - .
Apprendre à aimer les maths. Conditions socio-institutionnelles et...
11,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK