Samuel Beckett auto-traducteur ou l'art de "l'empêchement". Lecture bilingue et génétique des textes courts auto-traduits (1946-1980)

Note moyenne 
Au croisement de plusieurs langues et idiomes, de plusieurs domaines de recherche et techniques d'analyse textuelle - littérature et traductologie d'une... Lire la suite
20,00 € Neuf
Définitivement indisponible
En librairie

Résumé

Au croisement de plusieurs langues et idiomes, de plusieurs domaines de recherche et techniques d'analyse textuelle - littérature et traductologie d'une part, stylistique, psychanalyse et génétique d'autre part -, cette étude cherche à retracer les procédés de réécriture mis en œuvre par Samuel Beckett lorsque ce dernier s'auto-traduit. Le corpus, qui comprend la plupart des textes dits " courts " de Beckett, nouvelles et pièces, couvre les années 1946-1980. L'étude s'appuie essentiellement sur une lecture comparée des versions jumelles qui révèle la topographie modifiée du texte auto-traduit, lequel constitue un des seuils de l'œuvre. Elle prend aussi largement en compte les avant-textes bilingues, objet d'une attention particulière en annexe. La traduction se révèle être un art de l'empêchement voué à l'inachèvement, l'auto-traduction un travail de (mal)-citation de soi prolongeant le travail intra et intertextuel inscrit dans une œuvre qui ne cesse de se citer d'un texte à l'autre. Chaque texte est ainsi vu en concurrence avec son double, qui offre une vision décentrée du Moi et de son rapport avec le monde.

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/10/2002
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-910663-80-9
  • EAN
    9782910663803
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    319 pages
  • Poids
    0.58 Kg
  • Dimensions
    16,1 cm × 24,0 cm × 2,6 cm

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés