Médiévalités enfantines - Du passé défini au passé indéfini

Note moyenne 
Caroline Cazanave et Yvon Houssais - Médiévalités enfantines - Du passé défini au passé indéfini.
Il s'agit de partir du présent pour envisager le passé comme "défini" ou rendu insaisissable, ce qui complexifie l'espace temporel et le propos des... Lire la suite
10,00 € Neuf
Définitivement indisponible
En librairie

Résumé

Il s'agit de partir du présent pour envisager le passé comme "défini" ou rendu insaisissable, ce qui complexifie l'espace temporel et le propos des jeunes médiévalités. Qu'ils soient en rapports étroits et historicisés avec le Moyen Âge, ou simplement dans des liens lâches, poétiques et métaphorisés avec ce souple référent, plusieurs types d'objets culturels inondent le marché actuel. L'enfant en est la cible préférentielle : le plaisir qu'on lui offre (ou plus souvent lui vend) sera apporté par un livre, une BD ou un jeu de rôle.
Les adaptateurs de littérature médiévale se situent dans une chaîne de transmission qui soumet les chefs-d'oeuvre classiques à d'autres exigences qualitatives. Rencontres internationales avec le roi Arthur, Vikings enfin rendus présentables, Graal servant de moule aux reformulations littéraires, tous les anciens supports revivent, la fantasy contribuant également à cet essor puisqu'elle correspond à une sorte de conte merveilleux que des bouillons de culture médiévale ont aidé à grandir.
La figure du chevalier s'autonomise, le Père Noël envoie des lettres, les albums de BD servent de compléments naturels. Toutes ces tentatives sont charmantes, mais plus ou moins intellectuelles. Il faut s'attendre à de constantes métamorphoses, donc aussi au fait que la plume change de main (car il n'y a pas que le lectorat à se féminiser). Le néo-médiéval popularise à tout va, livre du rêve, du jeu et du savoir tout ensemble.
Car si récréatives les médiévalités enfantines le sont par destination, éducatives elles le sont aussi par nature.

Sommaire

  • RECOMPOSER LE PASSE DEFINI
    • Traduire et abréger les textes du Moyen Age à l'intention des jeunes lecteurs : contraintes et limites de l'exercice
    • Les ruses du traducteur de Renard
    • Lancelot du Lac : un roman pour la jeunesse ?
  • S'AVENTURER DANS LE PASSE INFINI
    • La figure chevaleresque dans la littérature pour la jeunesse : représentation, évolution, fonction
    • Représentations du Moyen Age dans la littérature de jeunesse : clichés et ruptures (2000-2006)
    • Harry Potter ou les enfances d'un héros épique

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Maître de conférences à l'Université de Franche-Comté, Caroline Cazanave enseigne la langue et la littérature médiévales. Ses recherches tournent autour des chansons de geste (comme celles du Cycle de Guillaume d'Orange et de Huon de Bordeaux) et de leurs prolongements. A ce titre les problèmes de la réception moderne du Moyen Age l'intéressent. Elle a publié D'Esclarmonde à Croissant : Huron de Bordeaux, l'épique médiéval et l'esprit de suite (2008), dirigé L'épique médiéval et le mélange des genres (2005), co-dirigé les volumes Mourir pour des idées (2008) et Grands textes du Moyen Age à l'usage des petits (2010).
Yvon Houssais (maître de conférences à l'Université de Franche-Comté) enseigne la littérature française du vingtième siècle ainsi que la didactique de la littérature. Ses recherches portent sur la nouvelle contemporaine, ainsi que sur l'enseignement de la littérature et la littérature de jeunesse. Auteur de Histoire et fiction dans les chroniques italiennes de Stendhal (CIRVI, 2000), il a participé à Images de la littérature et de son enseignement (avec A de Beaudrap et D Duquesne, CRDP Pays de la Loire, 2004) ainsi qu'à Enseigner la littérature en lycée professionnel (avec A de Beaudrap et M Clénet, CRDP Franche-Comté, Pays de la Loire, 2006) et à Grands textes du Moyen Âge à l'usage des petits (PUFC, 2010).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK