Les opératrices du téléphone. - La face cahée d'un métier relationnel en France et en Allemagne

Note moyenne 
Isabel Georges - Les opératrices du téléphone. - La face cahée d'un métier relationnel en France et en Allemagne.
Les opératrices au service des renseignements téléphoniques, un métier féminin de bas statut, emblématique du travail féminin non qualifié. Ces... Lire la suite
20,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 28 septembre et le 2 octobre
En librairie

Résumé

Les opératrices au service des renseignements téléphoniques, un métier féminin de bas statut, emblématique du travail féminin non qualifié. Ces " construits sociaux " produisent la plupart du temps une image, celle de femmes discriminées, exploitées au travail, improductives, sans qualification véritable ni reconnaissance professionnelle, dominées par les (leurs) hommes qui leur infligent de surcroît les charges familiales. Au lieu de chercher à rendre visibles ces formes de " la domination masculine ", nous avons inversé la démarche en analysant l'activité à travers ce que les travailleuses en font. Peu étudiées, ces catégories de salarié-e-s modestes font partie du noyau ancien et stable du salariat d'exécution, que la recherche contemporaine a tendance à ignorer. Qui sont-ils (ou plutôt elles, en l'occurrence), comment vivent-elles, quelles sont leurs aspirations sociales et professionnelles ? Comment expliquer leurs choix professionnels, matrimoniaux, leurs modes de vie ? A partir d'une enquête de terrain approfondie de type ethnographique (observations directes, entretiens et documents d'archives) en France et dans les deux parties réunifiées de l'Allemagne (mais toujours distinctes en matière de comportement d'activité des femmes), la lecture de ce livre permet de saisir les contours de ce groupe social et la spécificité d'un service public " à la française ". A ce titre, il ouvre des horizons à tous ceux et toutes celles qui s'intéressent aux modes de vie des classes populaires en France et en Allemagne. Cet ouvrage apporte une contribution originale à la sociologie des professions et des rapports sociaux de sexe

Sommaire

  • PREMIÈRE PARTIE
    • L'histoire de l'institution et de la technique
    • Chapitre 1
    • L'histoire comparée des télé-communications en France et en Allemagne
    • 1 L'administration de la poste, du télégraphe et des télécommunications : le rôle historique de l'Etat et du privé
    • Les débuts hésitants du téléphone en France et l'autoritarisme étatique allemand (1870-1945)
    • Du rattrapage du téléphone à sa commercialisation en France, stabilité et croissance du réseau allemand (1945-1980)
    • L'ouverture à la concurrence
    • le désinvestissement de l'Etat (1980-2000)
    • Au terme d'une analyse sur une longue durée : différence ou convergence ?
    • 2 Les évolutions de la technique : un rythme régi par la politique
    • Le "localisme"français et la décentralisation allemande (des origines jusqu'à la Deuxième Guerre mondiale)
    • Traditionalisme et modernité (l'après-guerre)
    • Chapitre 2
    • Nouvelles formes de productivité et rationalisation du travail : le cas des opératrices du téléphone
    • 1 L'administration gestionnaire d'une main-d'oeuvre résiduelle (1950-1970)
    • La fin de la commutation manuelle
    • Une main-d'oeuvre féminine à reclasser
    • Des discours et pratiques gestionnaires technicistes pour rentabiliser une main-d'oeuvre "à occuper"
    • 2 L'administration productrice d'un service de masse : la technique comme instrument de modernisation et d'élimination du facteur humain (1970-1990)
    • La technique comme instrument de modernisation et l'opératrice machine (années 1970 - début des années 1980)
    • La technique comme instrument d'élimination du facteur humain (années 1980)
    • Les années 1990 et l'uniformisation du service rendu
  • DEUXIÈME PARTIE
    • Une articulation originale entre les sphères publique et privée ? Chapitre 3
    • Modes d'insertion et d'accès aux emplois
    • Les itinéraires des pionnières : différences géographiques et sociales
    • L'entrée dans la fonction publique : un objectif professionnel ? Diversité de parcours et formation d'un milieu socioprofessionnel
    • La génération des jeunes : continuité ou changements ? L 'évolution des origines sociales et scolaires une dévalorisation paradoxale
    • Le poids de la "masculinisation" : une similitude apparente
    • Chapitre 4
    • Des carrières féminines ? Les carrières horizontales : choix ou contrainte ? Le poids des trajectoires professionnelles sur le couple
    • L'indépendance retrouvée
    • La reconstruction d'un projet de vie

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/01/2007
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-296-02417-5
  • EAN
    9782296024175
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    228 pages
  • Poids
    0.23 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie d'Isabel Georges

Isabel Georges, 36 ans. Chargée de recherche à l'IRD (l'Institut de recherche pour le développement), UR 105 " Savoirs et développement ". Professeure visitante à l'Unicamp-IFCH (l'Université de Campinas - Institut de Philosophie et de Sciences Humaines), Brésil. Ses recherches portent sur la sociologie du travail et de l'éducation, en particulier sur les rapports de genre

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
20,00 €