L'Etat et la société civile sous le joug de la gouvernance (Broché)

  • Presses Université Laval

  • Paru le : 01/09/2011
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Malgré l'intérêt croissant que revêt la notion de gouvernance au sein des communautés universitaires et praticiennes depuis maintenant plusieurs... > Lire la suite
35,95 €
Neuf - Expédié sous 7 à 8 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 24 août et le 25 août
ou
Votre note
Malgré l'intérêt croissant que revêt la notion de gouvernance au sein des communautés universitaires et praticiennes depuis maintenant plusieurs années, celle-ci demeure un concept polysémique qui peut tout aussi bien renvoyer au discours sur l'Etat minimal, à celui sur le nouveau management public, sur le gouvernement d'entreprise ou encore sur les réseaux interorganisationnels autonomes. Peut-être victime d'un effet de mode, la gouvernance peut difficilement contribuer, dans ces circonstances, à mieux décrire et expliquer des réalités politiques et managérielles à la fois nouvelles et changeantes.
Une plus grande réflexion, d'abord théorique et philosophique, mais aussi empirique et pratique, semble nécessaire pour mettre un peu d'ordre dans cette littérature déjà abondante, afin de répondre aux questions que soulève toujours la notion de gouvernance, parmi lesquelles : la valeur principale guidant la gouvernance est-elle la démocratie ou l'efficience ? Quels mécanismes, structures ou institutions traditionnels sont modifiés par la gouvernance ? Quels nouveaux mécanismes, structures ou institutions accompagnent la gouvernance ? Quel effet la gouvernance entraîne-t-elle sur la légitimité de l'Etat ? Représente-t-elle un facteur d'amenuisement ou d'accroissement de cette légitimité ? La prolifération des acteurs collectifs et la multiplicité des points de prise de décision qu'entraîne la gouvernance affectent-elles la responsabilité (imputabilité) politique, soit celle des élus envers les citoyens ? Ce sont des questions semblables, desquelles découlent des enjeux fondamentaux pour la gouvernance démocratique de notre société, qu'abordent les auteurs de cet ouvrage, tous des spécialistes des politiques publiques et de la gestion publique, sous la direction de Christian Rouillard et Nathalie Burlone.
  • VERS UNE RECONFIGUARTION DE L'ESPACE PUBLIC ?
    • Observer l'observateur : perspective épistémologique sur l'usage de la notion de gouvernance pour l'étude politique de l'administration publique
    • Gouvernance, managérialisme et mesure de la performance : la réforme du secteur de la santé et des services sociaux au Québec
    • De " nouveaux objectifs " de gouvernance pour les retraites ?
  • LEGITIMITE, CONFIANCE
    • Gouvernance : les défis de la légitimité et de la confiance
    • Gouvernance et choix des instruments de politique familiale : de la logique des systèmes au monde vécu
    • Gouvernance horizontale, relations de pouvoir et dissonance dans la politique budgétaire de quatre provinces canadiennes
  • LA TRANSFORMATION PAR LES IDEES
    • Le rôle des idées, des institutions et des instruments de politiques publiques pour le transport durable dans les villes
    • La diffusion des idées par les organisations internationales : un mode informel de gouvernance
  • PARTICIPATION PUBLIQUE, INCLUSION, MARGINALISATION
    • La gouvernance par la mise en discussion publique des grands projets : le cas du BAPE
    • La gouvernance et l'implication des parties prenantes dans l'évaluation des politiques : panacée ou boîte de Pandore ?
    • La gouvernance, les sondages et l'opinion publique
Christian Rouillard (Ph-D, Carleton University) est professeur titulaire à l'Ecole d'études politiques de l'Université d'Ottawa. Il y enseigne la gestion publique dans le cadre des programmes d'administration publique. Ses principaux intérêts de recherche touchent notamment les réformes administratives, les partenariats public-privé et les relations de pouvoir dans les organisations complexes. Nathalie Burlone (Ph-D, ENAP) est professeure agrégée à l'Ecole d'études politiques de l'Université d'Ottawa.
Elle y enseigne les politiques publiques dans le cadre des programmes d'administration publique. Ses principaux intérêts de recherche touchent notamment les politiques familiales, la coordination interorganisationnelle et la prise de décision.
Christian Rouillard et Nathalie Burlone - L'Etat et la société civile sous le joug de la gouvernance.
L'Etat et la société civile sous le joug...
35,95 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK