Film parlé - Poche

Note moyenne 
"Anne, brusquement, crie : - Mais laissez-moi, pourquoi est-ce que vous me tourmentez ? Qu'est-ce que j'ai fait de mal ? Vous m'avez abandonnée toute... Lire la suite
2,00 € Neuf
En stock en ligne
Livré chez vous à partir du 20 juillet
En librairie

Résumé

"Anne, brusquement, crie : - Mais laissez-moi, pourquoi est-ce que vous me tourmentez ? Qu'est-ce que j'ai fait de mal ? Vous m'avez abandonnée toute ma vie... Quand on a un enfant, on le garde, on l'élève... Eliane hausse tristement les épaules. - Vous n'aviez qu'à travailler, et, alors, je vous aurais aimée et respectée... Mais maintenant, ce serait trop commode... Laissez-moi faire ma vie comme je veux, vous entendez ? ...
"

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/01/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-283438-7
  • EAN
    9782072834387
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    88 pages
  • Poids
    0.066 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 17,8 cm × 0,6 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Dans ce récit cruel - conçu pour le grand écran -, Irène Némirovsky traite d'une plume cinématographique l'un de ses thèmes les plus récurrents : le rapport mère-fille.

À propos de l'auteur

Biographie d'Irène Némirovsky

Irène Némirovsky, née à Kiev en 1903, fut contrainte à un premier exil lorsque, après la Révolution russe, les Soviets mirent à prix la tête de son père, un financier. Après une année passée en Finlande et en Suède, elle s'installe à Paris. Polyglotte, riche de ses expériences et passionnée de littérature, Irène a déjà publié deux romans et quelques nouvelles lorsque, en 1929, elle envoie à Bernard Grasset le manuscrit de David Golder.
Et Irène devient une personnalité littéraire - injustement oubliée pendant des années - fêtée par les princes de la critique. Henri de Régnier, Tristan Bernard, Paul Morand sont ses familiers. Il ne faudra pas dix ans pour que ce rêve tourne au cauchemar : victime de l'"aryanisation" de l'édition, Irène n'a plus le droit de publier sous son nom tandis qu'il est interdit à Michel, son mari, d'exercer sa profession.
Puis la guerre lui arrache de nouveau son foyer, puis la vie. Elle ne vit pas l'exode, mais elle l'observe du village du Morvan où elle trouve refuge, avant d'être déportée à Auschwitz en juillet 1942 où elle est assassinée sans avoir achevé son ultime roman, Suite française.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
2,00 €