Construire un monde ? - Mondialisation, Pluralisme et Universalisme

Note moyenne 
Choc des civilisations vs/dialogue des civilisations ? Réalisme belliciste vs/irénisme moralisateur? Renvoyant dos à dos ces représentations binaires... Lire la suite
24,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Choc des civilisations vs/dialogue des civilisations ? Réalisme belliciste vs/irénisme moralisateur? Renvoyant dos à dos ces représentations binaires idéologiquement efficaces et scientifiquement incertaines, Construire un monde ? propose de tenir ensemble dans la réflexion la mondialisation dont le mouvement apparaît imparable, le pluralisme que la première tend à réduire au nom d'une rationalité qu'elle incarnerait, et le principe d'universalisme qui représente le moyen d'éviter les replis identitaires et de promouvoir la recherche des voies d'une cohabitation durable des individus, des sociétés et des cultures. Sont d'abord questionnées quelques figures de pluralisme au Moyen Age encore souvent invoquées par le discours contemporain sur les rapports entre communautés et civilisations : Al-Andalus et l'Espagne, le moment du passage d'une grande civilisation à une autre (de Byzance à Istanbul), la place d'Averroès et de l'averroïsme dans la pensée médiévale européenne. Ensuite sont interrogées quelques solutions universalisables apportées historiquement à la question du projet de cité commune clans des situations de crise potentielle ou réelle : l'invention de l'humanisme, les esquisses de métissages et de cosmopolitisme, l'idéal de civilité. La dernière partie, à la lumière des sciences politiques et économiques et du droit international, aborde la question de la compatibilité aujourd'hui du pluralisme, de l'universalisme et de la mondialisation dont la qualification de libérale euphémise la poursuite d'une occidentalisation du monde. La construction d'un monde économique et informationnel plus unifié et humainement plus vivable demain qu'aujourd'hui ne suppose-t-elle pas d'être impérativement accompagnée d'un souci éthique universaliste et d'une politique de pleine reconnaissance du pluralisme des valeurs et des sociétés dans toutes les provinces du monde ?

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Directeur de recherche au CNRS en sociologie politique, Pierre Robert Baduel dirige actuellement l'Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (MALE/CNRS) de Tunis (sept. 2003-août 2(X)8). Antérieurement (jan. I998-déc. 2003), il a dirigé le Centre d'étules et de recherches sur l'urbanisation du Monde arabe (URBAMA, CNRS/université de Tours) et présidé de 1996 à 2001 l'Association française pour l'étude du monde arabe et musulman (AFEMAM ). Après des travaux de sociologie du développement menés dans le Sud Tunisien (1969-1979), lors de son intégration à l'institut de recherche et d'études du monde arabe et musulman (CNRS/université d'Aix-Marseille, sept. 1979-déc. 19(17), croisant différentes échelles d'analyse, il s'est orienté vers des recherches sur la construction et la crise de I'Etat national et territorial en particulier dans le Monde arabe, et plus récemment il s'est intéressé à la critique épistémologique des area studies et de leur devenir (d'Edward W. Said aux postcolonial studies). Rénovateur et directeur scientifique de 1984 à 1999 de la Revue des Mondes musulmans et de la Méditerranée (EDISUD), il a publié chez différents éditeurs plus de vingt ouvrages (personnels et collectifs).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK