Note moyenne 
Jean-Marie-Gustave Le Clézio - Ballaciner.
""Ballaciner" signifie adresser une ballade au cinéma... Pour moi le cinéma a d'abord été un contact avec le monde extérieur. Je suis né pendant... Lire la suite
18,80 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 19 octobre et le 23 octobre
En librairie

Résumé

""Ballaciner" signifie adresser une ballade au cinéma... Pour moi le cinéma a d'abord été un contact avec le monde extérieur. Je suis né pendant la guerre, j'étais enfant dans une période de rationnements et d'enfermement. Grâce au cinéma - les projections que nous faisions sur un écran improvisé dans le corridor de l'appartement de ma grand-mère à Nice -, j'ai découvert ce que c'était que la rue, les villes, la guerre, les incendies, l'avion et les sous-marins, et aussi les moments de peur ou de drôlerie, les comportements mystérieux et assez comiques des adultes.
Par la suite, j'ai découvert ce que c'était que l'art et la culture. Les livres ne me proposaient pas les mêmes avantages (hormis les encyclopédies). Ils possédaient une voix intérieure et c'était le pouvoir des mots qui opérait, non le réel". J. M. G. Le Clézio.

Caractéristiques

  • Date de parution
    10/05/2007
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-07-078484-4
  • EAN
    9782070784844
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    181 pages
  • Poids
    0.245 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 20,5 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

Qu'il s'agisse du désir et du plaisir de créer, communs aux écrivains et aux réalisateurs, ou du bonheur de se laisser entraîner par une histoire, qu'elle soit contée avec des mots ou avec des images, c'est le lien étroit entre littérature et cinéma que met en lumière cet essai, publié à l'occasion du 60 ? anniversaire du festival de Cannes.

À propos de l'auteur

Jean-Marie-Gustave Le Clézio

Biographie de Jean-Marie-Gustave Le Clézio

J M G Le Clézio est né à Nice le 13 avril 1940. Il est originaire d’une famille de Bretagne émigrée à l’île Maurice au XVIIe siècle. Il a poursuivi des études au collège littéraire universitaire de Nice et est docteur ès lettres. Malgré de nombreux voyages, J M G Le Clézio n’a jamais cessé d’écrire depuis l’âge de sept ou huit ans : poèmes, contes, récits, nouvelles, dont aucun n’avait été publié avant ««Le Procès-verbal», son premier roman paru en septembre 1963 et qui obtint le prix Renaudot.
Influencée par ses origines familiales mêlées, par ses voyages et par son goût marqué pour les cultures amérindiennes, son ouvre compte une cinquantaine d’ouvrages. En 1980, il a reçu le grand prix Paul-Morand décerné par l’Académie française pour son roman «Désert». En 2008, l’Académie suédoise a attribué à J M G Le Clézio le prix Nobel de littérature, célébrant «l’écrivain de la rupture, de l’aventure poétique et de l’extase sensuelle, l’explorateur d’une humanité au-delà et en dessous de la civilisation régnante».

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
18,80 €