Les trains de Monet ne conduisent qu'en banlieue

  • Presses universitaires de France (réédition numéri

  • Paru le : 11/09/2015
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Il est plus rare de trouver un bon connaisseur qu'un bon peintre, écrivait déjà l'abbé Lanzi au XVIIIe siècle. Jacques Gagliardi n'appartient pas... > Lire la suite
9,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports
  • E-book À partir de 9,99 €
    • ePub 9,99 €
Votre note
Il est plus rare de trouver un bon connaisseur qu'un bon peintre, écrivait déjà l'abbé Lanzi au XVIIIe siècle. Jacques Gagliardi n'appartient pas à l'armée d'écrivains penseurs qui n'ont jamais vu un tableau même en le regardant. C'est manifester un véritable sens des affaires que d'inscrire l'art dans son image, déclare la Chase Manhattan Bank qui achète cinq tableaux par jour... Ruée vers l'art : on ne s'inspire plus de la vie des Saints, on célèbre la vie des artistes ; on ne s'offre plus une chapelle, mais une aile de musée ; on suit le guide comme jadis le Chemin de Croix.
Réduite par les media à un phénomène banalisé de notre sous-culture, gérée selon les méthodes du show-biz, la peinture a-t-elle son avenir derrière elle ? Vivons-nous la fin d'une aventure intellectuelle et esthétique de sept siècles ? Il n'y a pourtant jamais eu autant à connaître et à aimer. Combien d'ouvres dispersées, négligées, mutilées, dont les auteurs ne soupçonnaient pas qu'elles leur survivraient ! Qu'elles seraient ressuscitées, célébrées, convoitées ! La tête dans la peinture, admirons donc que le même mot désigne la Maesta de Duccio à Sienne et le mémorial de Rothko à Houston, Les prophètes de Michel-Ange et Les amants de Watteau, la souveraine aisance de Vélasquez et l'effort obstiné de Cézanne.
Des retables à fond d'or, au grand bazar de la modernité, des thèmes universels à l'acte de peindre comme sujet, de la quête du visible à la poursuite de l'imprévisible, règne l'ambiguïté d'un art où les valeurs dites humaines tantôt exaltent, tantôt masquent l'action des formes. Que celui qui a l'oil, voie !
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 232
    • Taille : 73 298 Ko
    • Protection num. : Digital Watermarking

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Les trains de Monet ne conduisent qu'en banlieue est également présent dans les rayons

Jacques Gagliardi - Les trains de Monet ne conduisent qu'en banlieue.
Les trains de Monet ne conduisent qu'en banlieue
9,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK