Milosevic, une épitaphe

Note moyenne 
Vidosav Stevanovic - Milosevic, une épitaphe.
Toute biographie de Milosevic pourrait paraître de prime abord comme une illustration de la " banalité du mal ", pour reprendre la fameuse expression... Lire la suite
21,30 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Toute biographie de Milosevic pourrait paraître de prime abord comme une illustration de la " banalité du mal ", pour reprendre la fameuse expression d'Hannah Arendt. C'est l'irrésistible ascension d'un " homme sans qualités " succédant, à la tête de la Serbie puis de la Fédération yougoslave, à la figure charismatique de Tito, mort en 1980. Mais, comme souvent quand on évoque les régimes communistes, a fortiori dans ces terres de légendes que sont les Balkans, derrière la prose grisâtre du socialisme réel se profilent des situations shakespeariennes, dantesques ou homériques. Voici l'extraordinaire histoire d'un homme dont la vie paraît pouvoir se résumer à la liste des postes qu'il a occupés. Voici l'enfance sans enfance du " Petit Sloba ", fils d'un prêtre orthodoxe qui finira par se suicider, tout comme se suicidera sa mère. Voici la petite Miriana, camarade d'enfance, future épouse, inamovible et unique compagne, née en prison et dont l'une des tantes, maîtresse de Tito, fut inhumée sous le balcon du Guide suprême... Etc. C'est à partir de 1987, lorsque les premiers troubles graves éclatent au Kosovo, que Milosevic s'affiche comme le protecteur farouche de la minorité serbe dans la province. C'est à partir de cet épisode que se dessine une ascension qui est celle d'un anti-Gorbatchev, soucieux de dresser un " mur de Belgrade " du jour où tombe celui de Berlin, et capable, dans son pays-bunker, de soutenir une guerre contre le monde occidental dans son entier. Cette biographie en forme d'épitaphe nous en apprend autant sur la poudrière balkanique que sur le pompier pyromane serbe qui a eu tôt fait d'éteindre sous sa botte toute trace de vie démocratique autour de son clan.

Sommaire

    • L'homme sans qualités
    • Un garçon sans parents ni amis
    • Les plus grandes funérailles au monde
    • Un politicien qui ne sourit pas
    • " Le Kosovo, équateur de la planète serbe "
    • Chute du mur de Berlin et construction du mur de Belgrade
    • " On ne sait peut-être pas travailler, mais on sait se battre " La sale petite guerre qui n'a pas eu lieu
    • La sale grande guerre qui n'a pas eu lieu
    • Divertissements nazis et autres petits jeux criminels
    • Rencontre trilatérale à OK-Dayton
    • La paix éclate dans les Balkans
    • Elections, manifestations, élections
    • L'Etat contre les terroristes
    • Entre deux tremblements de terre
    • La guerre contre le monde entier
    • Tous vainqueurs
    • Minuit moins cinq, douze ans après
    • La liberté et ses paradoxes
    • Les Balkans, baromètre de l'Europe

Caractéristiques

  • Date de parution
    20/09/2000
  • Editeur
  • ISBN
    2-213-60747-8
  • EAN
    9782213607474
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    390 pages
  • Poids
    0.5 Kg
  • Dimensions
    15,5 cm × 23,5 cm × 2,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Vidosav Stevanovic

Vidosav Stevanovic est natif de la Serbie profonde. Il a vécu trente ans à Belgrade. Auteur d'une dizaine de romans - La Neige et les Chiens (1993), Christos et les Chiens (1993), Prélude à la guerre (1996), La Même Chose (1999) -, il fut directeur de deux grandes maisons d'édition yougoslaves. Adversaire déclaré de Milosevic et de son idéologie ultranationaliste, il vit en exil à Paris.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK