Le social derrière le handicap - Etude historique du cas italien (XIXe-XXe siècles) - Grand Format

Note moyenne 
L'histoire sociale de l'infirmité qui fait l'objet de cet ouvrage n'est que le fragment d'une histoire plus générale, celle du corps, dont elle représente... Lire la suite
52,50 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 28 février et le 4 mars
En librairie

Résumé

L'histoire sociale de l'infirmité qui fait l'objet de cet ouvrage n'est que le fragment d'une histoire plus générale, celle du corps, dont elle représente une dimension spécifique. Du point de vue temporel, le parcours de recherche développé par cet essai concerne une époque précise, la deuxième partie du XIXe siècle et le début du XXe, au cours de laquelle l'infirmité du corps est un concept encore faiblement codifié.
C'est seulement avec les mutilés et les invalides occasionnés par la Première Guerre mondiale, qu'on assistera en effet à " l'invention " du handicap, ainsi qu'à la prise en compte de formes d'incapacité physique ou mentale jusque-là inédites. Néanmoins l'infirmité existe, depuis toujours, et elle est au centre de lectures sociales, culturelles et de l'imaginaire très complexes et sédimentées, qui sanctionnent invariablement le statut d'infériorité de l'individu infirme.
Du point de vue contextuel, ce sont l'Italie (en particulier la ville de Milan), les biographies individuelles (gens du peuple, un homme politique, un lettré), le pouvoir religieux, les carrières des prêtres infirmes, les accidents dans le système industriel naissant, la littérature et, même, les pages d'un quotidien qui constituent le terrain de l'enquête réalisée. Avec le concept de violence symbolique, l'infirmité se révèle enfin comme une clé pour saisir les cadres au sein desquels on situe les individus présentant des déficits corporels.
Un tel pro-sus fait appel à un mécanisme de renversement des causes et des effets, mais aussi de transformation de l'histoire en nature, de l'arbitre culturel en concept naturel. Parmi les héritages pluriels que l'infirmité a laissés à notre société et aux chercheurs, cette histoire s'avère d'une grande actualité.

Caractéristiques

  • Date de parution
    06/02/2019
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-336-31240-8
  • EAN
    9782336312408
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    520 pages
  • Poids
    0.579 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 20,5 cm × 3,0 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Matteo Schianchi

Matteo Schianchi, docteur en histoire sociale du handicap à l'EHESS de Paris, est chercheur associé à l'Université de Milano-Bicocca. Sur les thèmes du handicap, il a publié La Terza nazione del mondo. I disabili tra pregiudizio e realtà (2009) et Storia della disabilità. Dal castigo degli dèi alla crisi del welfare (2012).

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
52,50 €