Le paysage comme matrice de la fabrique du territoire - Buenos Aires Genève Bruxelles Transposition(s)

Note moyenne 
La thèse s'intéresse au phénomène de la ville-archipel par ses paysages. Elle construit une méthode de projet, la transposition, qui vise la (re)connexion... Lire la suite
66,30 € Neuf
Expédié sous 8 à 17 jours
Livré chez vous entre le 11 mars et le 20 mars
En librairie

Résumé

La thèse s'intéresse au phénomène de la ville-archipel par ses paysages. Elle construit une méthode de projet, la transposition, qui vise la (re)connexion des éléments anthropiques et naturels de la fabrique territoriale. Cette proposition émerge de plusieurs expériences de terrain nourries d'un parcours théorique. Des explorations au fil de l'eau dans le Delta du Tigre à Buenos-Aires, le genevois, et la vallée de la Senne à Bruxelles questionnent le paysage en tant que système de nature et de culture, et en tant que projet.
Trois éléments de posture animent cette démarche. Le premier est la médiance, relation existentielle entre l'homme et le milieu, qui fonde le paysage en valeur sociétale. Le deuxième est l'idée de la coévolution entre milieu et établissements humains qui devient, dans la perspective de la médiance, l'horizon du projet. Le troisième est le récit urbanistique de l'inversion, qui place les espaces ouverts au coeur de la fabrique des territoires.
La transposition lui ouvre de nouvelles perspectives. Elle mobilise le paysage en tant que matrice : substrat qui contient les éléments constructifs matériels et immatériels de la fabrique territoriale, et principe organisateur pour en réactiver les potentiels de médiance. En termes opérationnels, la transposition implique l'(a)ménagement de structures ouvertes et des ingénieries de projet transdisciplinaires et intersectorielles.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

La thèse s'intéresse au phénomène de la ville-archipel par ses paysages. Elle construit une méthode de projet, la transposition, qui vise la (re)connexion des éléments anthropiques et naturels de la fabrique territoriale. Cette proposition émerge de plusieurs expériences de terrain nourries d'un parcours théorique.

À propos de l'auteur

Biographie de Roselyne Lestrange

Roselyne de Lestrange est architecte DPLG, diplômée en 1997 de l'ENSA Paris la Villette où elle a suivi une spécialisation en paysage, ainsi qu'à l'Université de Rennes. Elle a développé ses activités professionnelles principalement dans le domaine du projet urbain et paysager, au sein d'administrations publiques, de bureaux d'études ou en tant qu'indépendante, en Argentine, France et Belgique. Elle a rejoint la recherche en urbanisme à la faculté LOCI de l'UCL en 2010.
Elle est coordinateur scientifique de l'équipe LOCI UCL du Metrolab Brussels, chercheur et maître de conférence Invitée à l'UCL.

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Le paysage comme matrice de la fabrique du territoire - Buenos Aires Genève Bruxelles Transposition(s) est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
66,30 €