Le meilleur des mondes - Poche

Note moyenne 
196 notes -  Donner un avis
Voici près d'un siècle, dans d'étourdissantes visions, Aldous Huxley imagine une civilisation future jusque dans ses rouages les plus surprenants :... Lire la suite
4,80 € Neuf
Définitivement indisponible
En librairie

Résumé

Voici près d'un siècle, dans d'étourdissantes visions, Aldous Huxley imagine une civilisation future jusque dans ses rouages les plus surprenants : un Etat Mondial, parfaitement hiérarchisé, a cantonné les derniers humains sauvages dans des réserves. La culture in vitro des foetus a engendré le règne des " Alphas ", génétiquement déterminés à être l'élite dirigeante. Les castes inférieures, elles, sont conditionnées pour se satisfaire pleinement de leur sort.
Dans cette société où le bonheur est loi, famille, monogamie, sentiments sont bannis. Le meilleur des mondes est possible. Aujourd'hui, il nous paraît même familier...

Caractéristiques

  • Date de parution
    01/11/2002
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-266-12856-6
  • EAN
    9782266128568
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    284 pages
  • Poids
    0.145 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 18,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

Avis libraires

Avis clients

À propos de l'auteur

Aldous Huxley

Biographie d'Aldous Huxley

.Aldous Huxley est né le 26 juillet 1894, dans une famille appartenant à l'élite intellectuelle britannique. A 16 ans, une maladie des yeux le rend presque aveugle. Il parvient pourtant à obtenir son diplôme à Oxford, où il rencontre de nombreux écrivains, et se lie d'amitié avec D. H. Lawrence. En 1916, il publie un premier recueil de poèmes. Trois ans plus tard, il épouse Maria Nys, qui lui donne un fils, Matthew.
Installés à Londres, ils voyagent en Inde et aux Etats-Unis. En 1931, quatre mois lui suffisent pour écrire Le Meilleur des mondes, qui connaît rapidement un succès international. En 1937, il s'installe avec sa famille aux Etats-Unis, où il devient scénariste pour Hollywood. En 1958, il publie Retour au meilleur des mondes. Dans les années cinquante, il s'intéresse aux drogues psychédéliques, et publie Les Portes de la perception en 1954, Le Ciel et l'Enfer en 1956 ou encore Ile en 1962.
En 1959, il se voit décerner le Award of Merit for the Novel par l'Académie américaine des Arts et Lettres. Il s'éteint en 1963.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK