La mondialisation et ses ennemis

Note moyenne 
La mondialisation actuelle est le troisième acte d'une histoire commencée il y a un demi-millénaire. Le premier s'est ouvert avec la conquête de l'Amérique... Lire la suite
19,90 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 18 décembre et le 20 décembre
En librairie

Résumé

La mondialisation actuelle est le troisième acte d'une histoire commencée il y a un demi-millénaire. Le premier s'est ouvert avec la conquête de l'Amérique au XVIe siècle par les conquistadores et le second s'est joué au XIXe siècle dans les comptoirs des marchands anglais. Chacun s'est terminé en tragédie pour les populations concernées. Les ennemis de la mondialisation se recrutent aujourd'hui dans deux camps que tout oppose, mais qui se nourrissent de ce témoignage de l'histoire. Celui des " mollahs " qui résistent contre ce qu'ils désignent comme " l'occidentalisation du monde ". Et celui des ennemis du capitalisme qui luttent contre l'exploitation des peuples par le grand capital. Le premier groupe arme la guerre des civilisations, le second la lutte des classes planétaires. Malgré leurs différences, ces deux camps se retrouvent dans l'idée que la mondialisation impose un modèle dont les peuples ne veulent pas. La thèse de ce livre est que la vérité est aujourd'hui inverse. La mondialisation fait voir aux peuples un monde qui bouleverse leurs attentes ; le drame est qu'elle se révèle totalement incapable de les réaliser. Jamais, par le passé, les moyens de communication, les médias, n'avaient créé une telle conscience planétaire, jamais les forces économiques n'avaient été autant en retard sur celle-ci. C'est parce qu'elle n'advient pas, et non parce qu'elle est déjà advenue, que la mondialisation aiguise les frustrations. Se méprendre sur ce point, c'est construire la critique du monde contemporain sur un formidable malentendu.

Sommaire

    • Naissance de l'axe Nord-Sud
    • D'une mondialisation, l'autre
    • La nouvelle économie-monde
    • Le choc des civilisations ?
    • La croissance indigène
    • L'Empire et caetera
    • Le SIDA et la dette

Caractéristiques

  • Date de parution
    03/02/2004
  • Editeur
  • ISBN
    2-246-66401-2
  • EAN
    9782246664017
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    264 pages
  • Poids
    0.24 Kg
  • Dimensions
    13,0 cm × 20,5 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Daniel Cohen

Daniel Cohen est professeur de sciences économiques à l'Ecole normale supérieure et à l'université de Paris-I Panthéon-Sorbonne. Il est membre du Conseil d'analyse économique auprès du Premier ministre et éditorialiste associé au journal Le Monde. Il a été désigné " Economiste de l'année " en 1997, par le Nouvel Economiste pour son ouvrage Richesse du Monde, pauvretés des nations et a reçu le prix du Livre d'Economie 2000 pour Nos temps modernes.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
19,90 €