L'Etat des droits - Politique des droits et pratiques des institutions

Note moyenne 
Pierre-Yves Baudot et Anne Revillard - L'Etat des droits - Politique des droits et pratiques des institutions.
Droit au logement, droits des malades, égalité des droits et des chances, participation et citoyenneté des personnes handicapées, droit à un revenu... Lire la suite
25,00 € Neuf
Expédié sous 8 à 17 jours
Livré chez vous entre le 2 février et le 9 février
En librairie

Résumé

Droit au logement, droits des malades, égalité des droits et des chances, participation et citoyenneté des personnes handicapées, droit à un revenu minimum, etc. La référence aux droits subjectifs n'a cessé de gagner en importance dans la production législative, en France comme dans d'autres pays occidentaux. L'Etat peut-il garantir la réalité de ces nouveaux droits reconnus aux individus ? De quelles capacités les acteurs publics disposent-ils pour les mettre en oeuvre ? Comment les revendications en termes de droits contribuent-elles à transformer les modalités d'intervention étatiques et à déplacer les frontières de l'action publique ? L'ouvrage enquête sur cet «Etat des droits», à partir de différents cas nationaux, en Belgique, au Canada, en France et en Suède et dans divers secteurs de l'action publique - handicap, discriminations, santé, logement, politiques scolaires.
Il montre comment des institutions étatiques, par leurs pratiques quotidiennes, font ou défont les droits des individus. Il prête une attention particulière aux nouvelles organisations (Ombudsman, maisons départementales des personnes handicapées, Halde) qui, hors de l'arène judiciaire, participent de cette politique des droits via des dispositifs de médiation, d'accès aux droits ou d'attribution des droits.
Une exploration fine des pratiques des droits dans l'action publique, enrichie des apports du droit, de la sociologie et de la science politique.

Sommaire

  • LES DROITS CONTRE LE DROIT ?
    • Mobilisations du droit, dans ou hors des tribunaux ?
    • Contester le droit, contester par les droits
  • ACCEDER AUX DROITS
    • La lutte contre les discriminations, entre droit imposé et droit négocié
    • Comment faire exister les droits du patient ?
  • ATTRIBUER LES DROITS
    • Catégorisations et discriminations au guichet du logement social
    • La production concrète des droits : le cas du handicap

Caractéristiques

  • Date de parution
    29/05/2015
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-7246-1565-4
  • EAN
    9782724615654
  • Présentation
    Dos carré collé
  • Nb. de pages
    254 pages
  • Poids
    0.315 Kg
  • Dimensions
    14,0 cm × 21,0 cm × 1,4 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

" [... ] Marqué par la diversité, parfois trop grande, des contributions qui le composent, cet ouvrage offre une approche complète et détaillée de la notion d' "Etat des droits" . [... ]Plaçant son analyse dans un cadre comparatiste, la richesse de l'ouvrage provient des expériences étudiées à l'étranger (Suède, Belgique et Canada) et dans les différentes sphères administratives (instances de lutte contre les discriminations, Education nationale, milieu hospitalier, MDPH ou encore offices HLM), offrant un panorama amplement illustré de l'Etat des droits.
[... ]" AlexisGibellini, "Pierre-Yves Baudot, Anne Revillard (dir.), L'Etat des droits. Politique des droits et pratiques des institutions" , Lectures[En ligne], Les comptes rendus, 2015, mis en ligne le 20 juillet 2015

À propos des auteurs

Pierre-Yves Baudot est maître de conférences en science politique à l'Université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, chercheur au Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales (CESDIP). Anne Revillard est sociologue, associate professor à l'Observatoire sociologique du changement (OSC, Sciences Po Paris) et au Laboratoire interdisciplinaire d'évaluation des politiques publiques (Liepp, Sciences Po Paris).
Céline Borelle est post-doctorante en sociologie au Printemps (UVSQ). Marine Bourgeois est doctorante en science politique au Centre d'études européennes de Sciences Po et attachée temporaire d'enseignement et de recherche à l'Institut d'études politiques de Grenoble. Fabrizio Cantelli est maître de conférences à l'Université libre de Bruxelles (ULB). Vincent Arnaud Chappe est post-doctorant Ardis (DIM «genre, inégalités, discriminations» de l'Ile-de-France) au CEMS-EHESS.
Jacques Chevallier est professeur émérite à l'Université Panthéon-Assas Paris-2,Cersa-CNRS Gildas Hivert est doctorant en science politique au LaSSP-Sciences-Po Toulouse. Valérie Larrosa est maître de conférences en droit public à LaSSP-Sciences-PoToulouse. Aude Lejeune est chargée de recherche au CNRS/Ceraps, Université Lille-2. Emmanuel Quernez est doctorant en sociologie au Cadis (EHESS-CNRS) et attachétemporaire d'enseignement et de recherche en science politique à l'Université deRennes-1.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

25,00 €