Judith - Echos d'un mythe biblique dans la littérature française

Note moyenne 
Jacques Poirier - Judith - Echos d'un mythe biblique dans la littérature française.
Une ville assiégée, une femme qui se rend dans le camp ennemi, jusque sous la tente du vainqueur, une épée qui s'abat, et cette tête sur les mûrs... Lire la suite
16,00 € Neuf
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 15 mars et le 18 mars
En librairie

Résumé

Une ville assiégée, une femme qui se rend dans le camp ennemi, jusque sous la tente du vainqueur, une épée qui s'abat, et cette tête sur les mûrs : voilà ce que la mémoire retient du face à face de Judith et Holopherne. Le récit semble donc clair, et le sens tout autant, car dans la Bible il n'y a pas de place pour le doute : inspirée par Dieu, une héroïne vertueuse prend tous les risques, tue le monstre et sauve Israël. Telle est la version reprise au long des siècles par les écrivains catholiques, qui, de Jean Molinet à Léon Bloy ou Paul Claudel, en profitent pour christianiser l'héroïne et faire d'elle l'image de la Vierge autant que de l'Eglise. Pourtant, quand les dieux se retirent et que le monde se réduit à sa dimension immanente, Judith se retrouve en étrange situation, astreinte à des gestes suspects dès lors qu'ils n'ont plus d'alibi. Or pour les modernes, de Hebbel à Dominique Fernandez en passant par Giraudoux et Leiris, Holopherne n'est plus une figure de l'Antéchrist, mais un homme souffrant et séduisant, de même que Judith n'est plus une image de la Vierge (ou de Jeanne d'Arc...), mais une femme qui s'adonne à un jeu ambigu, prête à trahir sa cité, à se rendre à son vainqueur - puis à la châtier pour s'être abandonnée. Face à de telles métamorphoses, on est réduit à s'interroger sur la place du Sacré dans le monde, sur la relation de l'individu à sa communauté, et plus que tout sur les troubles de l'identité et les incertitudes du désir.

Caractéristiques

  • Date de parution
    17/06/2004
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-86847-955-3
  • EAN
    9782868479556
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    202 pages
  • Poids
    0.32 Kg
  • Dimensions
    15,6 cm × 21,0 cm × 1,7 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jacques Poirier

Professeur de littérature française à l'Université de Bourgogne, Jacques Poirier travaille sur les relations que la littérature entretient avec la psychanalyse et la philosophie. Il a notamment publié Littérature et psychanalyse : Les Ecrivains français face au freudisme (1914-1944) (Ed U. Dijon, 1998) et Les Ecrivains et la psychanalyse (1950-2000) (L'Harmattan, 2001)

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
16,00 €