Crise sociale et précarité - Travail, modes de vie et résistances en France et en Espagne

Note moyenne 
Ce livre se propose d'explorer les différentes facettes de la précarisation sociale, dans un contexte de transformation touchant à la fois le modèle... Lire la suite
21,00 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 20 septembre et le 25 septembre
En librairie

Résumé

Ce livre se propose d'explorer les différentes facettes de la précarisation sociale, dans un contexte de transformation touchant à la fois le modèle économique, les mécanismes de solidarité sociale et les modalités prises par les actions collectives tentant de s'y opposer. Si un intérêt particulier est porté à l'étude des transformations du rapport au travail et des pratiques du travail des précaires, à l'analyse des marchés de l'emploi, notre regard sur la précarité va au-delà de la seule sphère socio-économique.
La question du rapport aux enjeux temporels, aux modèles de consommation, à la culture et aux identités est également développée car ce sont toutes ces dimensions du social et du privé que la précarité impacte désormais, dans un contexte où le fait d'avoir un emploi n'est pas nécessairement synonyme d'intégration sociale. Une autre singularité de cet ouvrage est d'offrir des regards croisés entre la France et l'Espagne, deux pays frontaliers constituant des modèles sociétaux qui, à bien des égards, se ressemblent et s'opposent tout à la fois.
C'est par le nécessaire exercice de la comparaison internationale que nous démarrons cet ouvrage avant de convier le lecteur à une exploration des travaux scientifiques conduits par les contributeurs(trices) français et espagnols de ce livre.

Sommaire

  • LA PRECARITE ET SES CIBLES : FEMMES, JEUNES, PAUVRES ET IMMIGRES EN PREMIERE LIGNE
    • La construction de "l'objet précaire" : la recherche autour de la précarité dans la littérature sociologique espagnole
    • Genre et précarité en France : vers la mise en cause de l'autonomie des femmes ?
    • La précarité de l'emploi en Espagne est-elle une affaire de femmes ?
  • PRECARITE OBJECTIVE, PRECARITE SUBJECTIVE ET SOUFFRANCE AU TRAVAIL
    • L'émergence d'une "précarité subjective" chez les salariés stables
    • Travail, précarité et santé
    • Les suicides liés au travail : un indice de sa précarisation ?

Caractéristiques

Avis libraires et clients

À propos des auteurs

Sabine Fortino est sociologue, Maître de conférences à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense, membre du laboratoire CRESPPA-GTM-CNRS (Paris). Benjamin Tejerina est sociologue, Professeur Catedratico de l'Université du Pays Basque, directeur du Centre d'Etudes sur les Identités Collectives (CEIC-IKI), Bilbao. Beatriz Cavia est sociologue, enseignante au département de Sociologie-2 de l'Université du Pays Basque, membre du Centre d'Etudes sur les Identités Collectives (CEIC-IKI), Bilbao.
José Calderon est sociologue, maître de conférences à l'Université de Lille1, membre du laboratoire Clersé-CNRS (Lille).

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
21,00 €