Carnets 1978 - Poche

Note moyenne 
Ce journal va du 3 janvier au 2 septembre 1978. Albert Cohen a quatre-vingt-trois ans. Sa fin, dont il sent l'imminence, l'oblige soudain à ramasser... Lire la suite
6,80 € Neuf
  • Poche
    • Carnets 1978
      Paru le : 13/06/2007
      Expédié sous 3 à 6 jours
      6,80 €
  • Ebook
    • Carnets 1978
      ePub
      Paru le : 01/09/2016
      Téléchargement immédiat
      6,49 €
  • Grand format
    • Carnets 1978
      Paru le : 01/03/1979
      Expédié sous 3 à 6 jours
      18,00 €
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 31 juillet et le 1 août
En librairie

Résumé

Ce journal va du 3 janvier au 2 septembre 1978. Albert Cohen a quatre-vingt-trois ans. Sa fin, dont il sent l'imminence, l'oblige soudain à ramasser par fragments incantatoires ses méditations obsessionnelles ; l'enfant Albert Cohen fou d'amour pour sa mère, le lycéen de Marseille fou d'amitié pour son condisciple Marcel Pagnol, le jeune homme fou des femmes qu'il nomme ses " merveilles ", enfin le vieil homme fou du peuple d'lsraël et d'un Dieu auquel il aspire à croire mais qui refuse sa délirante prière. Dans cet ensemble d'invocations quasi rythmées où la violence, la cruauté, la tendresse le disputent à l'humour, Albert Cohen s'abandonne à la hantise d'une mort dont le thème, depuis ses débuts en littérature, double toujours d'obscurité ses œuvres les plus radieuses.

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/06/2007
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-038576-8
  • EAN
    9782070385768
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    189 pages
  • Poids
    0.115 Kg
  • Dimensions
    11,0 cm × 18,0 cm × 1,2 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Albert Cohen

Biographie d'Albert Cohen

Albert Cohen, né en 1895 à Corfou (Grèce), a fait ses études secondaires à Marseille et ses études universitaires à Genève. Il a été attaché à la division diplomatique du Bureau international du travail, à Genève. Pendant la guerre, il a été à Londres le conseiller juridique du Comité intergouvernemental pour les réfugiés, dont faisaient notamment partie la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis.
En cette qualité, il a été chargé de l'élaboration de l'accord international du 15 octobre 1946 relatif à la protection des réfugiés. Après la guerre, il a été directeur dans l'une des institutions spécialisées des Nations Unies. Albert Cohen est mort à Genève le 17 octobre 1981.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
6,80 €