Le roman de Miraut - Chien de chasse

Louis Pergaud

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • BnF collection ebooks

  • Paru le : 23/04/2015
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
2,99 €
E-book - Multi-format
Vérifier la compatibilité avec vos supports
  • E-book À partir de 0,00 €
    • ePub 2,99 €
    • ePub gratuit
Votre note
BnF collection ebooks - "C'était à la Côte de Longeverne, chez Lisée le braconnier. Dans la chambre du poêle donnant sur le revers du coteau dominant le village que la route neuve de Rocfontaine enlace de ses contours, la Guélotte, la ménagère, venait d'allumer sa vieille lampe. La nuit était déjà tombée, mais afin de ménager un peu sa provision d'huile, elle avait attendu la pleine obscurité, se contenant, pour vaquer aux menus soins du ménage..."
  • Date de parution : 23/04/2015
  • Editeur : BnF collection ebooks
  • ISBN : 978-2-346-00760-8
  • EAN : 9782346007608
  • Format : Multi-format
  • Nb. de pages : 419 pages
  • Caractéristiques du format Multi-format
    • Pages : 419
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num. : pas de protection

Biographie de Louis Pergaud

Louis Pergaud est originaire de Belmont (Doubs), en Franche-Comté. Son père, Élie Pergaud, y est instituteur paroissien depuis 1877. Il suit les traces de son père au moment de choisir son métier : après une préparation à Besançon, en juillet 1898, Louis Pergaud, âgé de seize ans, dont le travail est excellent, présente le concours d'entrée à l'École normale et il est reçu premier. Après 3 ans d'études acharnées dans cette école, il en sort, le 30 juillet 1901, troisième de sa promotion.
Il est nommé enseignant à Durnes (Doubs), son premier poste, pour la rentrée d'octobre 1901. Il se retrouve orphelin à 18 ans, en 1900 son père et sa mère étant décédés à Fallerans à un mois d'intervalle (le 20 février et le 21 mars). En 1903, il épouse Marthe Caffot, institutrice à La Barèche, un village voisin. En avril 1904 Pergaud avec l'aide d'un ami poète, Léon Deubel, fait paraître son premier recueil de poésies, L'Aube.
En 1905, lors de la séparation de l'Église et de l'État, Pergaud est muté à Landresse, toujours dans le Doubs. Il travaille à Paris comme clerc puis comme maître d'école, consacrant tout le temps qu'il peut à sa plus grande passion : l'écriture. Sa première publication en prose parait dans le Mercure de France en 1910, le recueil de ces nouvelles s'intitule De Goupil à Margot (Prix Goncourt 1910).
En 1911 sort son deuxième recueil de nouvelles sur le thème des animaux, dont La Revanche du corbeau. En 1912 il écrit La Guerre des boutons, roman de ma douzième année Ferry, etc. En 1913 paraît Le Roman de Miraut, chien de chasse. En août 1914, Louis Pergaud est mobilisé dans l'armée française comme sous-lieutenant au 166e régiment d'infanterie cantonné à Verdun. Il sert en Lorraine sur le front Ouest, pendant l'invasion allemande.
Le 7 avril 1915, son régiment lance une attaque contre les lignes allemandes : Pergaud, piégé dans les barbelés, est blessé par balles. À la fin de l'offensive, l'écrivain comtois n'est pas parmi les rescapés.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Le roman de Miraut - Chien de chasse est également présent dans les rayons

Louis Pergaud - Le roman de Miraut - Chien de chasse.
Le roman de Miraut. Chien de chasse
2,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter