Le Coup d'État du 2 décembre 1851 - E-book - PDF

Note moyenne 
Le 2 décembre 1851, Louis-Napoléon Bonaparte réussit, sans coup férir, un coup d'État. Les ouvriers regardent sans bouger le député Baudin mourir... Lire la suite
9,49 € E-book - PDF
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Le 2 décembre 1851, Louis-Napoléon Bonaparte réussit, sans coup férir, un coup d'État. Les ouvriers regardent sans bouger le député Baudin mourir sur une barricade. Victor Hugo part à Guernesey écrire Les châtiments. Sept millions de Français applaudissent le prince-Président. Cela, c'est l'Histoire officielle. Parfois, on évoque - discrètement - la guerre sociale qui, depuis 1848, opposait le parti de l'Ordre à ces nouveaux sauvages, ces Rouges qu'il fallait abattre à tout prix, quitte à faire envahir la France par les cosaques, comme le suggérait Morny, le demi-frère de Louis-Napoléon.
Parfois, l'on démonte - encore plus discrètement - les mécanismes de ce coup d'État : un modèle du genre, préparé et réussi comme un mauvais coup de grand style. Mais, jamais, on ne raconte la révolte de la province, qui se dresse contre l'Empire à venir aux cris de Vive la Sociale dans tout le Sud de la France. Une jacquerie ? Non. Une véritable révolution. Et tandis qu'à Paris, l'archevêque chante le Te Deum à Notre-Dame devant le futur Napoléon III, ses généraux et sa cour de banquiers, en Provence flotte toujours le drapeau rouge...

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages
      224
    • Taille
      56 566 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

9,49 €