Le Coup d'État du 2 décembre 1851 - E-book - PDF

Note moyenne 
Le 2 décembre 1851, Louis-Napoléon Bonaparte réussit, sans coup férir, un coup d'État. Les ouvriers regardent sans bouger le député Baudin mourir... Lire la suite
9,49 € E-book - PDF
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Le 2 décembre 1851, Louis-Napoléon Bonaparte réussit, sans coup férir, un coup d'État. Les ouvriers regardent sans bouger le député Baudin mourir sur une barricade. Victor Hugo part à Guernesey écrire Les châtiments. Sept millions de Français applaudissent le prince-Président. Cela, c'est l'Histoire officielle. Parfois, on évoque - discrètement - la guerre sociale qui, depuis 1848, opposait le parti de l'Ordre à ces nouveaux sauvages, ces Rouges qu'il fallait abattre à tout prix, quitte à faire envahir la France par les cosaques, comme le suggérait Morny, le demi-frère de Louis-Napoléon.
Parfois, l'on démonte - encore plus discrètement - les mécanismes de ce coup d'État : un modèle du genre, préparé et réussi comme un mauvais coup de grand style. Mais, jamais, on ne raconte la révolte de la province, qui se dresse contre l'Empire à venir aux cris de Vive la Sociale dans tout le Sud de la France. Une jacquerie ? Non. Une véritable révolution. Et tandis qu'à Paris, l'archevêque chante le Te Deum à Notre-Dame devant le futur Napoléon III, ses généraux et sa cour de banquiers, en Provence flotte toujours le drapeau rouge...

Caractéristiques

  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages
      224
    • Taille
      56 566 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
9,49 €