La belette (Broché)

Dieter Hermann Comes

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Casterman

  • Paru le : 02/05/2012
  • 1 million de livres à découvrir
  • Livraison à domicile à partir de 0,01 €
  • Paiement sécurisé, débit à l'expédition
22,00 €
Neuf - Expédié sous 3 jours
Livré chez vous à partir du 6 octobre
ou
ou
Votre note
  • Date de parution : 02/05/2012
  • Editeur : Casterman
  • ISBN : 978-2-203-06051-7
  • EAN : 9782203060517
  • Format : Album
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 144 pages
  • Poids : 0.865 Kg
  • Dimensions : 23,7 cm × 29,5 cm × 1,6 cm

Biographie de Dieter Hermann Comes

Didier Comès naît pendant la Deuxième Guerre mondiale à Sourbrodt, petit village germanophone du sud-est de la Belgique. En 1942, la région est occupée par les Allemands et intégrée au IIIe Reich. Le père de Dieter (il sera rebaptisé Didier après la guerre) est germanophone; sa mère, elle, parle tantôt wallon tantôt français. Cela fait de lui ce qu'il appelle un bâtard et qui transparaîtra dans son œuvre.
Après des études secondaires techniques à Malmedy, il se fait embaucher comme dessinateur industriel dans une usine fabriquant des machines pour le textile. Il y restera dix ans. Parallèlement, Comès s'intéresse à la fois à la BD et à la musique. Il devient percussionniste de jazz semi-professionnel et se produit dans de nombreuses salles. Après avoir beaucoup tourné autour, il finit par se lancer dans la bande dessinée en 1969, pour le compte du Soir Jeunesse.
Suivront l'édition belge de Pilote (où il commettra les Comèseries) et Le Journal de Spirou, pour de courts récits en compagnie de Paul Deliège. Travaillant à la commande. Comès épouse tous les styles, privilégiant la plupart du temps un graphisme humoristique influencé par les maîtres du genre. C'est en 1973 que Comès entreprend son premier long récit en couleurs, Le Dieu vivant, une aventure d'Ergün l'Errant qui verra bientôt le jour en album.
Le style graphique de Comès est, dans cette histoire, clairement influencé par la nouvelle vague française de SF, Druillet en tête. Entre-temps, Didier Contés aura contribué épisodiquement au célèbre Trombone Illustré, le supplément d'Yvan Delporte encarté dans le magazine de Spirou, et surtout, il aura réalisé sa première grande oeuvre. Paru en 76- 77 dans Tintin, L'Ombre du corbeau dévoile déjà l'univers futur de l'auteur.
Délaissant l'humour et la caricature, il propose un récit onirique et fantastique en choisissant pour héros un soldat allemand dans les tranchées de 14-18. Malheureusement, le lectorat du magazine n'est pas prêt pour une histoire aussi adulte et la suite de L'Ombre du corbeau ne verra pas le jour. C'est grâce à la création d'un autre magazine, (A SUIVRE), que Didier Cornés va véritablement exploser à la fin des années 70.
Dès 1979, il y publie ce qui sera son plus grand succès, Silence. Ce livre paru ensuite dans les romans (A SUIVRE) et traduit dans de nombreuses langues lui vaudra la reconnaissance critique et publique. Comès y délaisse la couleur, approchant désormais le dessin à travers les masses du noir et du blanc, dans la plus pure filiation d'un Milton Caniff et en osmose avec son ami Hugo Pratt.
Suivent La Belette (81-82), Eva, huis clos fantastique paru en 85, qui élargit volontairement la palette de l'auteur, L'Arbre-Coeur (88), Iris (91), La Maison où rêvent les arbres (94), Les Larmes du tigre (2000) et Dix de Der (2006), où Comès revient sur un thème qui lui tient à cœur: la guerre – la Seconde, cette fois. A travers une œuvre dominée par le noir et blanc et par des thématiques où coexistent le fantastique, le paganisme et la philosophie.
Comès s'est imposé comme l'un des plus grands auteurs de bande dessinée belge de l'après- guerre.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

La belette est également présent dans les rayons

Dieter Hermann Comes - La belette.
22,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter