Littérature et guerres - Sartre, Malraux, Simon

Philippe Sabot

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Presses Universitaires de France

  • Paru le : 20/04/2015
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
21,99 €
E-book - Multi-format
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
En étudiant Le Diable et le bon Dieu de Jean-Paul Sartre (1951), Les Noyers de l'Altenburg d'André Malraux (1943) et Les Géorgiques de Claude Simon (1981), l'auteur entend mettre en lumière la manière dont ces ouvres singulières se saisissent de l'expérience de la guerre et ainsi rencontrent, en littérature, le problème de l'histoire. Envisagée comme une puissance de renversement, la guerre détermine ici une série de révélations, qui concernent aussi bien l'essence de l'homme, sa permanence au sein de civilisations en proie au déclin (Les Noyers de l'Altenburg) que le statut et la possibilité de son engagement dans l'histoire collective (Le Diable et le bon Dieu), ou encore sa disparition pure et simple dans le mouvement même de cette histoire, rendue à la pure immanence de ses productions (Les Géorgiques). Les figures de l'échec, de la chute, ou encore de la rematérialisation sauvage de l'homme au contact de l'histoire se trouvent ainsi placées au cour de l'expérience littéraire du XXe siècle.
  • Date de parution : 20/04/2015
  • Editeur : Presses Universitaires de France
  • ISBN : 978-2-13-074088-9
  • EAN : 9782130740889
  • Format : E-Book multi-format
  • Nb. de pages : 288 pages
  • Caractéristiques du format Multi-format
    • Pages : 288
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num. : pas de protection

Biographie de Philippe Sabot

En étudiant Le Diable et le bon Dieu de Jean-Paul Sartre (1951), Les Noyers de l'Altenburg d'André Malraux (1943) et Les Géorgiques de Claude Simon (1981), l'auteur entend mettre en lumière la manière dont ces ouvres singulières se saisissent de l'expérience de la guerre et ainsi rencontrent, en littérature, le problème de l'histoire. Envisagée comme une puissance de renversement, la guerre détermine ici une série de révélations, qui concernent aussi bien l'essence de l'homme, sa permanence au sein de civilisations en proie au déclin (Les Noyers de l'Altenburg) que le statut et la possibilité de son engagement dans l'histoire collective (Le Diable et le bon Dieu), ou encore sa disparition pure et simple dans le mouvement même de cette histoire, rendue à la pure immanence de ses productions (Les Géorgiques). Les figures de l'échec, de la chute, ou encore de la rematérialisation sauvage de l'homme au contact de l'histoire se trouvent ainsi placées au cour de l'expérience littéraire du XXe siècle.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Littérature et guerres - Sartre, Malraux, Simon est également présent dans les rayons

Philippe Sabot - Littérature et guerres - Sartre, Malraux, Simon.
Littérature et guerres. Sartre, Malraux, Simon
21,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter