Le désir d'anonymat - Chez Blanchot, Nietzsche et Rilke

Julien Dugnoille

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/02/2005
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
12,38 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
La poésie est une espèce d'évasion. On peut ajouter à cette affirmation d'Artaud que l'expérience poétique engage celui qui s'y consacre dans un abandon radical, celui de son propre moi. L'exercice littéraire qui appelle l'écrivain à se dissoudre dans son ouvrage porte en lui un goût de désir inassouvi, lui-même constitutif d'une perpétuelle souffrance. La création devient l'ennemie, l'obstacle insurmontable à la réalisation de soi.
Aussi, pour Artaud comme pour bon nombre d'auteurs aussi diversifiés que Nietzsche, Rilke, Virginia Woolf, Kafka, Sartre, S. Weil, Bataille ou encore Blanchot, l'identité (le moi, la signature) est-elle ce péché originel constitutif d'une auto-limitation permanente d'avec l'espace qui excède. En ce sens, l'ego castre de tout rapport immédiat aux entités extérieures et la création en vient alors à ne plus tolérer maintenir à ses côtés celui qui s'en revendique l'auteur.
L'œuvre devient une réalisation organique vivant par elle-même, elle pousse le créateur, devenu superflu, à préparer l'avènement de sa propre mort. Aussi, semble-t-il essentiel de comprendre en quoi cette pulsion à devenir personne tend à paraître comme un dénominateur commun rapprochant ces différents artistes et leurs affiliations psychanalytiques, phénoménologiques, existentialistes ou encore mystiques, dans ce que l'on nommera ici comme un désir d'anonymat.
    • Maurice Blanchot ou comment devenir l'auteur de sa propre absence
    • Nietzsche prend ses désirs pour des réalités
    • R-M Rilke et le mûrissement du fruit de la patience par le meurtre d'un moi fidèle à lui-même
    • Pour une conclusion sur les rapports du désir d'anonymat avec la symptomatique psychanalytique et avec une forme de mysticisme athée
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 190
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Julien Dugnoille

Julien Dugnoille est un jeune auteur de vingt-trois ans. Il a réalisé la première partie de ses études à Bruxelles (U.L.B.), pour venir les achever à La Sorbonne (Paris-I). Auteur de divers articles sur des sujets sensibles à des problématiques contemporaines (le déchet, la terreur...), il se consacre à présent principalement à un travail de recherche en philosophie de l'art et de l'esthétique, tout en mettant de front ses passions pour le théâtre et l'écriture.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Le désir d'anonymat - Chez Blanchot, Nietzsche et Rilke est également présent dans les rayons

Julien Dugnoille - Le désir d'anonymat - Chez Blanchot, Nietzsche et Rilke.
Le désir d'anonymat. Chez Blanchot, Nietzsche et...
12,38 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter