La crise de 2008 : pour qui sonne le glas ? - Grande transhumance du capitalisme

Mohammed Chiguer

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/10/2010
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
11,63 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

  • E-book À partir de 11,63 €
    • ePub 11,63 €
Votre note
Déclenchée en août 2007, la crise financière, qui a pris de l'ampleur à la fin de 2008, soulève des questions de fond. Relève-t-elle des crises cycliques qui ont jalonné l'histoire du capitalisme ? Est-elle une crise du capitalisme ? S'inscrit-elle dans la continuité ou constitue-t-elle une rupture ? Remet-elle en cause le projet sociétal occidental ? Est-elle le prélude d'une nouvelle époque ou correspond-elle à une phase dans l'histoire du capitalisme ? La crise de nature systémique peut ouvrir de nouvelles perspectives comme elle peut annoncer la fin d'une époque et constituer le prélude d'une rupture sociétale.
Une crise fatale n'est, généralement, pas perçue ainsi. Elle se présente sous forme d'une crise classique, du déjà vu. De fait, on ne se rend compte de sa nature qu'une fois le point de non retour atteint. La disparition des civilisations, la chute des empires, la spirale du sous-développement, la destruction du mur de Berlin, et nous en passons, sont les conséquences des ruptures provoquées par des crises fatales qui n'ont pas été bien diagnostiquées et dont on a sous-estimé l'impact.
  • QUELQUES PREALABLES A L'ANALYSE DE LA CRISE DE 2008
    • Le capitalisme est à conjuguer au pluriel
    • La mondialisation est à sens unique, celui de l'impérialisme
    • La crise majeure, une grappe de crises
  • CYLES ET CRISES
    • Cycles et crises : des ambiguités qui persistent
    • Cycle à une inconnue
    • Cycles à plusieurs inconnues
  • L'ASPECT SYSTEMIQUE DES DEUX GRAPPES DE CRISES 1929 ET 2008
    • L'idéologie, un facteur d'aggravation de la crise
    • Technocratie et crise
    • Déréglementation et crise
  • 2008 ET LE DOUBLE CHANGEMENT SOCIETAL ET CIVILISATIONNEL
    • La révolution technologique et l'irruption de la société postindustrielle
    • Le capitalisme entre l'autodestruction et l'essoufflement
    • Les facteurs à l'origine du blocage de la transition
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 162
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Mohammed Chiguer

Docteur en économie (université Mohammed V-Rabat), ancien directeur des études et du contrôle de gestion à la Caisse de Dépôt et de Gestion, professeur visiteur, Mohammed Chiguer, qui est aussi administrateur-trésorier de Planetfinance-Maroc, se considère militant de la science dans une région où la recherche ne fait pas recette. Dans cet ouvrage il poursuit le travail de réflexion, entamé depuis une trentaine d'années, qui consiste à repositionner l'Economie pour en faire une composante, comme tant d'autres, du phénomène social.
Il est également l'auteur de Philosophie, Science et Economie : éléments pour l'analyse du modèle civilisationnel occidental et Pensée piégée, Islam et modernité.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

La crise de 2008 : pour qui sonne le glas ? - Grande transhumance du capitalisme est également présent dans les rayons

Mohammed Chiguer - La crise de 2008 : pour qui sonne le glas ? - Grande transhumance du capitalisme.
La crise de 2008 : pour qui sonne...
11,63 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter