Halbwachs et la mémoire sociale

Gérard Namer

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/10/2000
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
17,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
C'est l'oubli de la société qui intéresse d'abord Halbwachs quand il décrit la classe ouvrière dans sa thèse de 1912 ; il l'appelle une classe sans mémoire parce qu'elle a été reléguée, seule en face de la matière. Contre cette mémoire oublieuse de la société naissent les exigences collectives de consommation ostentatoire. La construction sociale de la mémoire individuelle constitue dans Les cadres de 1925 la première sociologie de la mémoire qui cherche une même structure dans la mémoire collective et dans la tradition historique. Le deuxième système de sociologie de la mémoire se centre sur la mémoire sociale : le support de la mémoire n'est plus le groupe mais le courant de pensée traversant diachroniquement et synchroniquement la société.
L'essentiel de ce second système est une polémique radicale mais cachée contre Marc Bloch. Halbwachs répond d'abord par La Topographie Légendaire des Evangiles qu'il n'y a aucune incompatibilité entre la pensée causale de l'historien et la pensée finalisante du sociologue. Dans Mémoire collective il finira par opposer la richesse de la multiplicité des mémoires collectives à la facticité et au terrorisme du temps homogène et unique des historiens.
Le contexte de l'antifascisme qui lui fait camoufler sa polémique est aussi à l'origine d'une réévaluation de la mémoire du solitaire comme mémoire culturelle ou savante ; le temps de la mémoire sera à la fois durée historique et éternité du sens telle qu'on n'oublie jamais rien.
  • LE PREMIER SYSTEME DE SOCIOLOGIE DE LA MEMOIRE
    • De la conscience de classe au problème de la mémoire
    • Les premières approches de la mémoire sociale dans " La classe ouvrière et les niveaux de vie "
    • L'analyse statistique des besoins et la mémoire
    • La construction sociale de la mémoire
    • Les mémoires collectives de la famille, de la religion, de la classe sociale
    • Le deuxième durkheimisme et la sociologie de la connaissance
  • LE SECOND SYSTEME DE LA MEMOIRE SOCIALE
    • Le travail de l'écriture et l'œuvre sans nom inachevée
    • Répondre à Blondel et en finir avec le psychologisme
    • La nouvelle unité mémorielle : la mémoire individuelle s'ouvrant aux mémoires collectives
    • Combat contre l'histoire : répondre à Marc Bloch
    • Combat pour la mémoire sociale : dénoncer les abus de l'histoire
    • La seconde sociologie de la mémoire et le temps
    • L'espace et la réciprocité ébauchée
    • A la recherche d'une unification : la mémoire collective chez les musiciens
  • Date de parution : 01/10/2000
  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : Logiques sociales
  • ISBN : 2-296-42059-1
  • EAN : 9782296420595
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 250 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 250
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Gérard Namer

Gérard NAMEIL est professeur émérite à Paris VII ; il est l'éditeur des éditions critiques de Halbwachs et l'auteur d'un grand nombre d'ouvrages sur la commémoration et la mémoire sociale.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Gérard Namer - .
Halbwachs et la mémoire sociale
17,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter