Autocritique du M22 - Le mouvement révolutionnaire du 22 février 1972 au Congo-Brazaville

Ange Diawara, Jean-Baptiste Ikoko, Jean-Pierre Olouka, Jean-Claude Bakekolo

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/01/2012
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
9,00 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

  • E-book À partir de 9,00 €
    • ePub 9,00 €
Votre note
Le M22, mouvement révolutionnaire, tire son nom du putsch manqué le 22 février 1972, contre l'Oligarchie Bureaucratique Militaire et Tribale au pouvoir au Congo-Brazzaville. Ce livre est un matériau de première main de l'histoire immédiate, mais aussi une formidable source d'enseignements quand on voit les turpitudes d'une classe politique dont les principales caractéristiques sont l'inconstance et le reniement permanent.
  • AUTOCRITIQUE DU M22
    • Absence d'une organisation de révolutionnaires digne de ce nom, ou la Révolution mal partie
    • A propos de l'appareil d'Etat ou du triomphe de l'opportunisme de droite
  • CHRONOLOGIE HISTORIQUE
  • BIOGRAPHIES RESUMEES DES AUTEURS
    • Ange Diawara
    • Jean-Baptiste Ikoko
    • Jean-Pierre Olouka
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 104
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé
Ange Diawara : (Lieutenant). Né le 31 mai 1942 à Sibiti. Etudes primaires à Sibiti puis à l'Ecole de la Mosquée de Brazzaville. Bac en 1960 et s'inscrit à l'Université (CESB). Dès 1963-1964. il devient un leader incontesté de la jeunesse et de la gauche congolaise, jusqu'à son assassinat par le pouvoir congolais en avril 1973. Jean-Baptiste Ikoko : (Sous- lieutenant). Né en avril 1944. Etudes primaires à Makoua, puis à Owando.
Etudes secondaires au Collège Champagnat puis au Séminaire de Makoua. En 1963-1965, séjourne aux Etats- Unis, rentre au pays comme professeur d'anglais. Il intègre la Défense Civile. puis l'armée. Il sera l'un des principaux acteurs des événements de février 1972. Jean-Pierre Olouka : (Sergent-chef). Né en 1947. Etudes primaires à Fort-Rousset (actuel Owando), puis passe ses études secondaires à Brazzaville.
Après sa troisième, il intègre l'armée congolaise en 1964. Il sera l'un des fidèles d'Ange Diawara jusqu'à son assassinat par le pouvoir de Brazzaville en 1973. Jean-Claude Bakekolo : (Sergent). Né en 1949. Passe son enfance à Bacongo (quartier de Brazzaville) et quitte le collège dès la quatrième où il intègre les rangs de la Défense Civile, puis de l'armée. D'abord parachutiste, puis artilleur, il sera assassiné comme ses trois autres compagnons par le pouvoir de Brazzaville en avril 1973.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Autocritique du M22 - Le mouvement révolutionnaire du 22 février 1972 au Congo-Brazaville est également présent dans les rayons

Ange Diawara et Jean-Baptiste Ikoko - Autocritique du M22 - Le mouvement révolutionnaire du 22 février 1972 au Congo-Brazaville.
Autocritique du M22. Le mouvement révolutionnaire du 22...
9,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter