Mort d'un collabo - 13 mai 1943

Note moyenne 
Gilles Antonowicz - Mort d'un collabo - 13 mai 1943.
Qui a tué le docteur Guérin, le 13 mai 1943, dans une ruelle sombre de Poitiers ? Qui a assassiné son double, Pierre Chavigny, l’éditorialiste virulent... Lire la suite
17,00 € Neuf
Actuellement indisponible

Résumé

Qui a tué le docteur Guérin, le 13 mai 1943, dans une ruelle sombre de Poitiers ? Qui a assassiné son double, Pierre Chavigny, l’éditorialiste virulent du journal collaborationniste L’Avenir de la Vienne ? Afin de raconter ce drame dans toutes ses dimensions jusqu’au procès d’assises retentissant dans lequel intervient Maurice Garçon, l’avocat le plus célèbre de son temps, Gilles Antonowicz repasse toutes les années de l’Occupation dans cette ville de la France ordinaire.
Située à quelques kilomètres au nord de la ligne de démarcation, Poitiers traverse pendant quatre ans toutes les épreuves de la France vaincue et occupée (rationnemement, marché noir, délation, STO, attentats et représailles, rafles de Juifs, arrestations de résistants, camps d’internement, déportations…). Gilles Antonowicz suit la route d’une vingtaine de personnages, du collaborationniste le plus ultra au résistant le plus héroïque en passant par certains serviteurs de Vichy au jeu trouble et ambigu.
En décryptant les alliances improbables qui se nouent, les trahisons qui se préparent, les haines qui se tissent, les vengeances qui s’ourdissent, cette enquête nous plonge dans la vérité des choses et des êtres. Raconter l’assassinat de Guérin alias Chavigny, analyser ce dossier dans lequel intervint Maurice Garçon, c’est passer les années noires au scalpel de la micro histoire, raconter la vie des Français sous l’Occupation, et croiser la route de personnages dont les parcours illustrent les différents chemins où chacun pouvait s’engager, au risque de s’y perdre.

Caractéristiques

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

La chronique d’une ville française sous l’Occupation, véritable miroir de la France des années noires. Des personnages vivants qui représentent toutes les facettes des engagements et des reniements de cette époque (le préfet Holveck, mosellan choisi par Vichy pour sa connaissance de l’allemand et sa supposée germanophilie et que la Gestapo arrête en septembre 1943 pour complicité avec la Résistance ; le commissaire Rousselet, ancien communiste, devenu le plus féroce chasseur de résistants ; le rabbin Bloch qui tente de sauver ses coreligionnaires persécutés avant d’être lui-même pris dans la nasse).
Un grand procès d’assises avec l’avocat le plus célèbre de son temps, Maurice Garçon, qui parvient par son talent oratoire à sauver la tête de son client…avant que les Allemands ne prennent les choses en main.

À propos de l'auteur

Biographie de Gilles Antonowicz

Gilles Antonowicz, est avocat et écrivain. Il a publié en 2007 une biographie de Jacques Isorni, préfacée par Roland Dumas (France Empire), couronnée du prix du Palais littéraire.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés