LA MONTAGNE DU SANG. - Histoire, rites et coutumes des peuples montagnards du Caucase (Broché)

  • Georg (Editeur)

  • Paru le : 20/05/1998
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
La chaîne du Caucase, longue de plus de 1000 km, se dresse comme une île aux sommets enneigés entre les plaines du sud de la Russie, les hauts plateaux... > Lire la suite
23,00 €
Neuf - Définitivement indisponible
  • ou
Votre note
La chaîne du Caucase, longue de plus de 1000 km, se dresse comme une île aux sommets enneigés entre les plaines du sud de la Russie, les hauts plateaux de l'Anatolie et de la Perse et les déserts de l'Asie Centrale. Lorsqu'au XVIIIe et au début du XIXe siècle, après s'être emparés d'Astrakhan et avoir défait les Tatars du Khanat de Crimée, les Russes, entraînés par leur élan, entreprirent la conquête du Caucase, ils découvrirent un monde étrange et fascinant. Depuis la nuit des temps, des peuples d'origines très diverses chassés par des vagues successives d'envahisseurs s'étaient réfugiés à l'intérieur de ce mystérieux massif montagneux. Bien qu'au cours des siècles, le destin de ces peuples les ait obligés à quitter les steppes pour vivre dans les montagnes, parfois dans les hautes vallées à la limite des neiges éternelles, la plupart d'entre eux avait conservé intactes leurs coutumes particulières, leurs règles de vie sociale, leur culture et leurs traditions. Envoûtés par cette " montagne magique ", les Russes craignaient et admiraient à la fois ces farouches montagnards pour qui les armes, l'honneur et le mépris de la mort comptaient plus que tout au monde. Dans la première partie de cet ouvrage, l'auteur présente une synthèse de l'histoire des peuples montagnards du Caucase et développe le thème de la conquête du Caucase par les Russes depuis l'expédition de Pierre le Grand à Derbent en 1720 jusqu'à la reddition de l'Imam Chamil en 1858. Dans la seconde partie, l'auteur nous conduit chez les Ossètes adorateurs du loup, qui ont hérité d'étranges coutumes funéraires de leurs ancêtres les Alains, chez les Ingouches pour qui le serment de fraternité constituait u lien plus fort que celui du sang entre deux hommes et chez les Tchétchènes pour qui la vengeance par le sang est non seulement un droit mais une obligation. Au fil de cet ouvrage l'auteur nous entraîne aussi chez les Tcherkesses, qui partaient au pillage, guidés par Soubareg le dieu du brigandage, et chez le Abkhazes au pays de la Toison d'Or. Après un détour dans l'histoire de l'ancienne Géorgie, il nous emmène au Daghestan, notamment chez les Koubatchis experts en fabrication de lames et de cottes de mailles, ceux-là même qui jadis recouvraient d'or les crânes de leurs morts, ou encore chez les Lesghis qui clouaient sur la porte de leur maison les mains coupées de leurs ennemis.
    • Aperçus ethnographiques et historiques sur les peuples montagnards du Caucase
    • La guerre du Caucase en Circassie
    • 1ère déclaration d'indépendance des peuples circassiens ou David Urquhart le Lawrence du Caucase
    • La guerre du Caucase en Tchétchènie et au Daghestan
    • L'exode
    • Les Tcherkesses, un peuple oublié
    • Les Abkhazes et les Svanes
    • Les Ossètes
    • Les Tchétchènes
    • Les Ingouches
    • Les peuples du Daghestan
    • La Géorgie.
  • Date de parution : 20/05/1998
  • Editeur : Georg (Editeur)
  • Collection : l'orient proche
  • ISBN : 2-8257-0602-7
  • EAN : 9782825706022
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 319 pages
  • Poids : 0.445 Kg
  • Dimensions : 14,2 cm × 22,6 cm × 2,5 cm

Biographie d'Alexandre Grigoriantz

Alexandre Griogoriantz est l'auteur de plusieurs ouvrages historiques ethnographiques, notamment de " Etrange Caucase " qui lors de sa parution en 1978 fut remarqué par l'académicien Georges Dumézil. L'auteur vit à Minsk en Biélorussie, où il représente une société française. Son grand-père était né en Tchétchénie. Les récits de son père qui a passé sa jeunesse à Vladicaucase en Ossétie du Nord et l'histoire de son bisaïeul qui, dans les années 1860, commandait du côté des Russes la forteresse de Khaza-Yourte en Tchétchénie, sont à l'origine de son intérêt pour le Caucase. Pendant plus de vingt ans l'auteur, qui parle le Russe, a effectué des recherches sur les peuples montagnards du Caucase à la fois sur place et dans les bibliothèques nationales à Paris, à Londres, à Moscou et à Minsk. Cette synthèse historique et ethno-graphique qui s'appuie sur une riche documentation constitue une aide précieuse et unique en son genre pour comprendre le Caucase et les événements actuels de cette région.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Alexandre Grigoriantz - LA MONTAGNE DU SANG. - Histoire, rites et coutumes des peuples montagnards du Caucase.
LA MONTAGNE DU SANG.. Histoire, rites et...
23,00 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK