Inventio analogiae - Métaphysique et ontothéologie

Note moyenne 
Jean-François Courtine - Inventio analogiae - Métaphysique et ontothéologie.
La doctrine de l'analogie de l'être (analogia entis) doit-elle être considérée comme la tentative, la plus fidèle à l'esprit aristotélicien, pour... Lire la suite
31,00 € Neuf
Expédié sous 5 à 9 jours
Livré chez vous entre le 3 février et le 8 février
En librairie

Résumé

La doctrine de l'analogie de l'être (analogia entis) doit-elle être considérée comme la tentative, la plus fidèle à l'esprit aristotélicien, pour ordonner unitairement la polysémie de l'être et parer au risque de dissémination du " est ", dans la diversité rebelle de ses acceptions ? Faut-il, à l'inverse, considérer avec Heidegger que la thèse de l'unité analogique, pour autant qu'elle a directement partie liée avec la structuration onto-théo-logique de la métaphysique, constitue l'impasse la plus dure dans laquelle s'est laissée d'emblée emmurer la philosophie d'instauration platonico-aristotélicienne, et s'engager dans une répétition de la question du sens de " être " qui ne préjugerait pas de son foyer unitaire ? Plutôt que d'aborder, une nouvelle fois, frontalement ces questions massives, la présente recherche s'attache à restituer, sur la longue durée, et à travers des corpus hétérogènes, l'élaboration complexe (l'inventio) de l'analogie, pour en proposer comme une archéologie qui conduit aussi à historiciser radicalement la notion même de " constitution ontothéologique ". Une série de coups de sonde opérés dans la tradition aristotélicienne (Alexandre d'Aphrodise, les commentateurs grecs platoniciens, l'aetas boetiana, la scolastique du XIIIe siècle, les débats dans l'École thomiste et la postérité de Duns Scot, jusqu'à Cajetan et Suarez) donne la mesure d'une élaboration pluri-séculaire, à travers le pluriel des langues et les effets de traduction, mais aussi à la faveur des ruptures et des déplacements de problématique. En distinguant ainsi différents " âges " de la métaphysique, et en faisant ressortir les conditions très déterminées de son interprétation (arabo-latine) comme ontothéologie, la présente recherche espère contribuer ainsi à relancer l'écriture de ses histoires dont toute métaphysique future - analytique ou non - ne saurait faire l'économie.

Sommaire

  • METAPHYSIQUE ET PENSEE DE L'ETRE
    • La constitution ontothéologique de la métaphysique
    • L'interprétation heideggérienne du concept traditionnel de métaphysique
  • ARISTOTE ET LES COMMENTATEURS GRECS
    • L'embarras aristotélicien
    • L'élaboration de la doctrine de l'analogie de l'être
  • DE LA TRADUCTION
    • Thomas d'Aquin et l'Ecole thomiste
    • L'Analogia entis et sa situation dans la métaphysique de Suarez
    • Cajétan et Suarez

Caractéristiques

  • Date de parution
    25/11/2005
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    2-7116-1789-0
  • EAN
    9782711617890
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    377 pages
  • Poids
    0.465 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 2,3 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Biographie de Jean-François Courtine

Jean-François Courtine, Membre de l'Institut Universitaire de France, est professeur à l'Université Paris-Sorbonne (Paris-IV) et Directeur des Archives Husserl de Paris (Ens-Cnrs).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Inventio analogiae - Métaphysique et ontothéologie est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
31,00 €