Chroniques - Poche

Note moyenne 
Marcel Proust - Chroniques.
"M. Gallimard et moi avons réuni dans ce volume, sous le titre de Chroniques, un ensemble d'articles de mon bien-aimé frère Marcel Proust, articles... Lire la suite
8,50 € Neuf
Expédié sous 3 à 6 jours
Livré chez vous entre le 23 septembre et le 25 septembre
En librairie

Résumé

"M. Gallimard et moi avons réuni dans ce volume, sous le titre de Chroniques, un ensemble d'articles de mon bien-aimé frère Marcel Proust, articles parus au cours d'une période de trente années qui va de 1892 à 1921. La plupart de ces articles ont été publiés dans Le Figaro avec la direction duquel mon frère entretint toujours les plus amicaux rapports. Dès 1900 Gaston Calmette lui avait témoigné la sympathie la plus affectueuse en lui offrant la plus large hospitalité dans son journal, ce dont Marcel lui fut toujours très reconnaissant et le remercia plus tard en lui dédiant "Du côté de chez Swann", et avec Robert de Flers Marcel noua dès le collège les liens d'une amitié profonde qui ne s'est jamais démentie.
En dehors de ces articles publiés dans Le Figaro, les autres articles que contient ce volume ont paru dans Le Banquet, dans Littérature et critique, dans La Revue Blanche, dans La Nouvelle Revue Française. C'est dans La N.R.F. dirigée alors par le cher Jacques Rivière et qui était pour Marcel comme son foyer, qu'ont été publiés en 1920 et 1921 ses derniers articles. Pour classer ces diverses études, nous les avons groupées sous quatre rubriques : Les salons.
La vie de Paris – Paysages et réflexions – Notes et souvenirs – Critique littéraire. Nous avons pensé que les lecteurs d'À la recherche du temps perdu seraient heureux de connaître de Marcel Proust jusqu'aux plus reculées de ses œuvres de jeunesse et de pouvoir ensuite suivre pas à pas l'évolution de sa pensée", Robert Proust, septembre 1927.

Caractéristiques

  • Date de parution
    17/09/2015
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-07-010700-1
  • EAN
    9782070107001
  • Format
    Poche
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    280 pages
  • Poids
    0.275 Kg
  • Dimensions
    12,5 cm × 19,0 cm × 1,5 cm

Avis libraires et clients

L'éditeur en parle

"M. Gallimard et moi avons réuni dans ce volume, sous le titre de Chroniques, un ensemble d'articles de mon bien-aimé frère Marcel Proust, articles parus au cours d'une période de trente années qui va de 1892 à 1921. La plupart de ces articles ont été publiés dans Le Figaro avec la direction duquel mon frère entretint toujours les plus amicaux rapports. Dès 1900 Gaston Calmette lui avait témoigné la sympathie la plus affectueuse en lui offrant la plus large hospitalité dans son journal, ce dont Marcel lui fut toujours très reconnaissant et le remercia plus tard en lui dédiant "Du côté de chez Swann" , et avec Robert de Flers Marcel noua dès le collège les liens d'une amitié profonde qui ne s'est jamais démentie.
En dehors de ces articles publiés dans Le Figaro, les autres articles que contient ce volume ont paru dans Le Banquet, dans Littérature et critique, dans La Revue Blanche, dans La Nouvelle Revue Française. C'est dans La N. R. F. dirigée alors par le cher Jacques Rivière et qui était pour Marcel comme son foyer, qu'ont été publiés en 1920 et 1921 ses derniers articles. Pour classer ces diverses études, nous les avons groupées sous quatre rubriques : Les salons.
La vie de Paris - Paysages et réflexions - Notes et souvenirs - Critique littéraire. Nous avons pensé que les lecteurs d'A la recherche du temps perdu seraient heureux de connaître de Marcel Proust jusqu'aux plus reculées de ses oeuvres de jeunesse et de pouvoir ensuite suivre pas à pas l'évolution de sa pensée". Robert Proust, septembre 1927. "M. Gallimard et moi avons réuni dans ce volume, sous le titre de Chroniques, un ensemble d'articles de mon bien-aimé frère Marcel Proust, articles parus au cours d'une période de trente années qui va de 1892 à 1921".
Robert Proust, septembre 1927.

À propos de l'auteur

Marcel Proust

Biographie de Marcel Proust

Ecrivain né et mort à Paris (1871-1922). Fréquente assidûment les milieux mondains et les salons littéraires de son temps. Adopte les conceptions esthétiques de Ruskin qu'il traduit. A la mort de sa mère, en 1905, s'isole de plus en plus dans sa chambre, luttant contre des crises d'asthme, pour parachever jusqu'au dernier instant son oeuvre majeure, dont plus d'un tiers sera posthume.

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
8,50 €