Omni-visibilis - Epub fixed layout

Note moyenne 
7 notes -  Donner un avis
Hervé, célibataire, la trentaine maniaque, mène la vie un peu mesquine mais sans histoires d'un employé de bureau lambda. Un matin, il se rend compte... Lire la suite
9,99 € E-book - Epub fixed layout
  • Ebook
    • Omni-visibilis
      PDF
      Paru le : 24/11/2016
      Téléchargement immédiat
      9,99 €
  • Album
    • Omni-visibilis
      Paru le : 27/08/2010
      Expédié sous 3 à 6 jours
      20,95 €
Vous pouvez lire cet ebook sur les supports de lecture suivants :
Téléchargement immédiat
Dès validation de votre commande
Offrir maintenant
Ou planifier dans votre panier

Résumé

Hervé, célibataire, la trentaine maniaque, mène la vie un peu mesquine mais sans histoires d'un employé de bureau lambda. Un matin, il se rend compte que son voisin entend ce qu'il pense, puis un quidam dans le bus, puis sa mère, à des kilomètres de là... Hervé est devenu une sorte d'open-source à sens unique, un télépathe inversé dans lequel six milliards d'êtres humains lisent à livre ouvert... Le cauchemar peut commencer.
Lewis Trondheim, grand prix d'Angoulême 2006, réinventeur de la bande dessinée autobiographique et sous contraintes ("Lapinot et les carottes de Patagonie", "Approximativement", "Les Trois chemins", "BludZee"...) lance un défi à Matthieu Bonhomme, dessinateur salué pour ses grandes fresques historiques ("Le Marquis d'Anaon", "Esteban", "Messire Guillaume"...). Le résultat est une étonnante comédie burlesque contemporaine.

Caractéristiques

  • Date de parution
    13/03/2015
  • Editeur
  • Collection
  • ISBN
    978-2-8001-8035-9
  • EAN
    9782800180359
  • Format
    Epub fixed layout
  • Nb. de pages
    160 pages
  • Caractéristiques du format Epub fixed layout
    • Pages
      160
    • Taille
      122 020 Ko
    • Protection num.
      Digital Watermarking

Avis libraires et clients

Avis libraires

Avis clients

À propos des auteurs

Né en 1964 à Fontainebleau, Lewis Trondheim passe son enfance à s'ennuyer et son adolescence à ne rien faire. En troisième, il entre dans un collège technique pour imiter son cousin. Ensuite, il fait une première E - sciences et mécanique, fraiseuse - où il se révèle tellement nul qu'on le rapatrie en philo-lettres. Armé d'un bac philo, il se lance dans la bande dessinée, parce qu'il a envie de raconter des histoires et que, côté dessin, il a tout à apprendre.
Par esprit de contradiction et curiosité scientifique, en somme. Vers 25 ans, armé d'une photocopieuse, il édite un fanzine tout seul, et tient douze numéros. Trouvant que l'art minimaliste a ses limites, il décide d'apprendre à dessiner et attaque les 500 pages de Lapinot et les carottes de Patagonie. En 1990, il fonde avec cinq autres dessinateurs la structure éditoriale l'Association. Puis il découvre qu'on peut gagner sa vie en faisant ce métier, quitte Paris pour le Sud, devient papa et entre chez Dargaud en 1995 avec Les Formidables Aventures de Lapinot.
Coup de coeur d'Angoulême en 1994, il reçoit en 1996 le Totem de la bande dessinée au Salon de Montreuil. Aux côtés de Joann Sfar et d'autres auteurs, il enchaîne avec le projet d'héroic-fantasy « Donjon », à la fin des années 90, chez Delcourt. Dès 2000, il réalise, toujours pour Delcourt, un grand nombre de séries jeunesses, comme les séries Kaput et Zösky, qu'il réalise tout seul, Allez raconte, avec José Parrondo ainsi que Le Roi catastrophe, dessinée par Fabrice Parme.
Certaines de ses séries de l'époque se font adaptées en dessins animés, comme par exemple La Mouche. À partir de 2004, il devient directeur de la collection Shampooing chez Delcourt, pour laquelle il réalise également quelques albums, tout en continuant à publier et à créer de nouvelles séries telles que Ralph Azam. Trondheim est fait Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres (2005), et il se voit également décerner le Grand Prix du festival d'Angoulême. Né à Paris trois jours avant l'été 1973, Matthieu Bonhomme est très attaché à la ville où sa famille est ancrée depuis de nombreuses générations.
Pour autant, il passe le plus clair de ses vacances en Bretagne, où la découverte de cette côte sauvage et naturelle éveille son amour pour la mer. Arrivé en âge de choisir ses études, Matthieu s'inscrit dans une école d'art pour se forger un solide bagage technique. Un poil déçu par ce cursus, l'aspirant dessinateur va se chercher un mentor. Il en trouvera deux. Comme Jijé avant eux, Christian Rossi et Jean-Claude Mézières n'hésitent pas à accepter de donner de précieux conseils à des dessinateurs cadets, dans une sorte de compagnonnage.
C'est ainsi que le jeune Bonhomme affûte son style et reçoit de véritables leçons d'efficacité de la part de ses aînés. À l'Atelier des Vosges, où il s'installe au tournant du siècle après quelques cinq années de travail solitaire, Matthieu rencontre la plupart de ses futurs meilleurs amis dans la bande dessinée. Dans ce bouillonnant espace de création, Matthieu côtoie des personnalités fortes et diverses : Christophe Blain, Marjane Satrapi, Nicolas de Crécy, Fabien Vehlmann, Gwen de Bonneval,...
Avec ce dernier, et une nouvelle bande, il fondera dans la foulée l'Atelier du Coin. C'est le moment où Bonhomme s'atèle à la réalisation de ses premiers albums : "L'Âge de raison » (Prix du meilleur premier album Angoulême 2003), un récit coloré et initiatique au temps de cavernes et "Le Marquis d'Ananon", concentré d'aventures et d'humanisme scénarisé par Fabien Vehlmann. Avec Gwen de Bonneval, Matthieu investit le Moyen Age, avec le triptyque "Messire Guillaume", qui sera distingué au Festival d'Angoulême 2010.
Avec l'enthousiasme d'un équipage à l'assaut du nouveau monde, les voisins d'atelier de Matthieu lancent un journal de bande dessinée, et tout naturellement, Bonhomme a envie d'en être. Capsule Cosmique n'aura qu'une courte existence de vingt numéros, mais verra paraître les premiers épisodes du voyage d'un jeune indien, appelé Esteban. En 2010, il entame une collaboration avec Lewis Trondheim. Ce dernier lui écrit le cocktail angoissant et burlesque "Omni-visibilis", puis l'impitoyable western "Texas Cowboys".
2012 est une année faste pour "Esteban », la série la plus personnelle de Bonhomme, désormais publiée dans Spirou. Le quatrième album paraît en juin et l'entièreté de la série bénéficie d'une nouvelle édition chez Dupuis. Seize nouvelles pages, de nouvelles couvertures, l'odyssée d'Esteban se poursuit, plus dense que jamais. En 2014, Bonhomme et Trondheim publient le deuxième tome de "Texas Cowboys". Avec "Esteban" et "Texas Cowboys", Matthieu Bonhomme s'est aujourd'hui hissé parmi les plus grands dessinateurs réalistes de son époque.

Des mêmes auteurs

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Omni-visibilis est également présent dans les rayons

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
9,99 €