La destitution des intellectuels et autres réflexions intempestives

  • Presses Universitaires de France

  • Paru le : 20/04/2015
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Pour dire en quelques mots cette destitution : l'intellectuel était traditionnellement un auteur (romancier, poète, philosophe, savant, ou autres) que... > Lire la suite
15,99 €
E-book - Multi-format
Vérifier la compatibilité avec vos supports
Votre note
Pour dire en quelques mots cette destitution : l'intellectuel était traditionnellement un auteur (romancier, poète, philosophe, savant, ou autres) que son ouvre dotait d'une autorité spirituelle susceptible de donner du poids à ses propos et à ses interventions comme citoyen dans la cité : interpellation du pouvoir, appel de celui-ci à la responsabilité, à la justice ou au droit, appel à l'opinion publique sur une question grave mais ignorée, etc.
C'était un citoyen auquel son ouvre donnait une autorité, parfois considérable. Aujourd'hui l'intellectuel est devenu un histrion sans ouvre ni autorité, mais doté d'une place dans des réseaux de pouvoirs pour se maintenir dans la visibilité médiatique. Agis de telle sorte que tu continues à être visible ! Tel est son impératif catégorique, la loi qui commande ses faits et gestes. Comment ce changement s'est-il produit ? Cet essai tente de répondre à la question.
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num. : pas de protection

Biographie d'Yves Charles Zarka

Ce livre a pour ambition de montrer comment Hobbes met en place les concepts centraux de la politique des Temps modernes : l'élaboration d'une anthropologie politique complète, la refonte de l'idée de droit subjectif et l'invention des droits inaliénables de l'individu, la construction de l'idée abstraite de l'État conçu en termes de souve-raineté et de personnalité, l'invention de la représentation politique et de l'idée d'une volonté politique et publique.
En outre, contrairement aux idées reçues, il s'agit d'attester que Hobbes n'est pas le penseur du monopole étatique de la violence légitime. Il a au contraire montré les antinomies qui sont au fondement du droit pénal. Il n'est pas non plus le penseur de la domi-nation, il a au contraire séparé la propriété et le pouvoir. Mais le philosophe anglais est aussi l'objet d'un grand nombre de débats à notre époque, c'est-à-dire à la fin de la modernité.
Ainsi sa théorie de la liberté négative est conçue comme à l'origine de la conception libérale, sa théorie de l'intérêt et du contrat est récupérée pour comprendre le comportement des acteurs économiques, son concept de la souveraineté de l'État redevient d'actualité à l'époque contemporaine de la servilité de l'État. Ce livre, traduit en plusieurs langues, est devenu un classique des études hobbesiennes.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

La destitution des intellectuels et autres réflexions intempestives est également présent dans les rayons

Yves Charles Zarka - La destitution des intellectuels et autres réflexions intempestives.
La destitution des intellectuels et autres réflexions intempestives
15,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK