Norbert Elias. Civilisation et décivilisation

Sabine Delzescaux

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/01/2003
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
21,75 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Lorsqu'il formule, à la veille de la Seconde Guerre Mondiale, sa théorie du processus de civilisation, Norbert Elias (1897-1990) n'est pas sans mesurer le caractère profondément idéologique, et donc ambigu, du concept de civilisation. Le développer en tant que " concept empirique idéologiquement neutre et concept clé d'une théorie des processus civilisateurs " tel est néanmoins, l'objectif qui se fixe alors, à charge pour la sociologie des processus qu'il met en œuvre d'en fonder l'usage scientifique.
C'est un choix qu'Elias maintiendra jusque dans ses derniers écrits. Bien plus, il fera de sa théorie du processus de civilisation la clé de voûte de la conception qu'il développe du lien social, la question de la formation de l'habitus civilisé, et celle plus largement de l'autocontrainte, occupant une place significative dans l'ensemble de ses travaux. Comment construit-il cette problématique de l'autocontrainte qu'il considère comme la pièce maîtresse de la régulation des affects et des pulsions à laquelle l'homme moderne est si fortement assujetti ? En quoi l'aide-t-elle à penser tant le rapport à la violence, que le rapport au temps, au sport, à la musique, à la mort ou encore à l'exclusion sociale ? Quelle lecture, enfin, propose-t-il - au travers de cette conception reprise dans son Etude sur les Allemands -, du nazisme, de la guerre et des camps de concentration ? Après avoir consacré un premier volume aux orientations théoriques de l'œuvre d'Elias ainsi qu'à ses présupposés épistémologiques (Norbert Elias.
Une sociologie des processus), ce sont les travaux plus empiriques du sociologue, et leurs questionnements fondamentaux, que l'auteur interroge.
  • DE LA FORMATION DE L'ETAT A LA FORMATION D'UN HABITUS CIVILISE
    • Le concept de civilisation à l'épreuve de la sociologie
    • L'Etat comme invention sociale
  • HABITUS CIVILISE ET PROCESSUS DE DECIVILISATION
    • De l'autocontrainte à l'émergence de nouvelles formes de violence " symboliques "
    • De l'effondrement de l'habitus civilisé : les individus à l'épreuve des processus de décivilisation
  • Date de parution : 01/01/2003
  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : Logiques sociales
  • ISBN : 2-296-31013-3
  • EAN : 9782296310131
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 336 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 336
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Sabine Delzescaux

Sabine DELZESCAUX a poursuivi ses études de sociologie générale à l'université Paris 7-Denis Diderot. Elle a consacré sa thèse de doctorat à l'œuvre de Norbert Elias et prolongé ces travaux par des articles sur l'exclusion et l'autocontrainte. Elle poursuit actuellement ses recherches en psychosociologie.
Sabine Delzescaux - .
Norbert Elias. Civilisation et décivilisation
21,75 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter