Les derniers jours de Murat

Collectif

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • La Librairie Vuibert

  • Paru le : 04/05/2015
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
9,99 €
E-book - ePub
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Alors que le sort de l'Europe se joue à Waterloo, Joachim Murat, soupçonné de trahison par Napoléon, est contraint à l'exil. Dans un dernier et pathétique sursaut, il tente avec quelques fidèles de reconquérir son royaume de Naples. Embarqué à bord d'une barque de fortune, accueilli en Corse sous les vivats, il croit en sa bonne étoile. Mais, à son tour trahi, il tombe dans une embuscade sur une plage de la côte calabraise... Vingt ans après, Alexandre Dumas s'empare du destin de ce héros, personnage dumasien par excellence, pris dans l'étau de l'Histoire.
Fils d'aubergiste élevé au rang de maréchal d'Empire, Murat connaîtra une fin tragique, mais jamais, jusqu'à ses ultimes instants, il ne se départira de son panache. Voici, racontées par Dumas, « les dernières heures d'une des plus cruelles agonies dont le faste de l'Histoire ait conservé le souvenir ».
  • Date de parution : 04/05/2015
  • Editeur : La Librairie Vuibert
  • ISBN : 978-2-311-10107-2
  • EAN : 9782311101072
  • Format : ePub
  • Nb. de pages : 176 pages
  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages : 176
    • Taille : 1 628 Ko
    • Protection num. : Contenu protégé
    • Transferts max. : 6 Autorisé(s)
    • Imprimable : Non Autorisé
    • Copier coller : Non Autorisé

Biographie de Collectif

Normal021falsefalsefalseFRX-NONEX-NONEMicrosoftInternetExplorer4 Alexandre Dumas Père est un écrivain français. Son père, qui fit une brillante carrière dans les armes, meurt l'année de ses trois ans. Sa grand-mère étant noire, il est quarteron et doit souvent affronter des sarcasmes racistes. A neuf ans, il entre, pour deux ans, au collège de l'abbé Grégoire, à Villers-Cotterêts. Il y reçoit les bases de l'instruction primaire.
Pourtant à treize ans, il ne sait presque rien, il a pour seule éducation ses lectures principalement religieuses. Cependant, grâce à sa calligraphie exceptionnelle, il est engagé comme coursier dans une étude de notaire. Alexandre y fait la connaissance d'Adolphe de Leuven qui l'initie à la poésie moderne, ils écrivent ensemble des vaudevilles. En 1822, il devient à Paris clerc de notaire. En 1823, le duc d'Orléans le prend comme secrétaire.
En 1824, il commence à connaître le succès avec l'un de ses vaudevilles : La chasse et l'amour. Cette même année son fils Alexandre, qui deviendra aussi écrivain, naît de sa liaison avec une couturière, Catherine Labay. Dumas ne le reconnaîtra qu'en 1831, à la naissance de sa fille Marie-Alexandrine. C'est un auteur prolifique (Les Trois Mousquetaires (1844), Vingt ans après (1845) et Le Vicomte de Bragelonne (1847), ou encore Le Comte de Monte-Cristo (1844 -1846) et La Reine Margot (1845), avec l'aide notoire de « nègres » et en particulier d'Auguste Maquet qui a participé à la plupart de ses réalisations.
En 1844, il fait bâtir à Port-Marly, le château de Monte-Cristo. En 1846, il se fait bâtir son propre théâtre : le Théâtre-historique. Mais en 1848, il est candidat malheureux aux élections législatives qui suivent la révolution et son théâtre fait faillite, poursuivi par plus de 150 créanciers, il doit s'exiler en Belgique. En 1853, de retour à Paris, il lance un quotidien artistique, Le Mousquetaire, qui sera suivi du Monte-Cristo, en 1857, un hebdomadaire.
Puis il se passionne pour Garibaldi et rejoint l'expédition des Mille à Palerme. Il sera nommé Directeur des Musées à Naples, où il fonde un journal, L'indipendente, destiné à lutter contre la contre-révolution et la camorra. En septembre 1870, après un accident vasculaire qui le laisse à demi paralysé, Dumas s'installe dans la villa de son fils à Puys, quartier balnéaire de Dieppe. Sa dépouille est transférée au Panthéon de Paris le 30 novembre 2002.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Les derniers jours de Murat est également présent dans les rayons

 Collectif - Les derniers jours de Murat.
Les derniers jours de Murat
Collectif
9,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter