Le Livre de Lauzun

abbé Granereau

Patrick Guès

(Préfacier)

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/06/2007
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
16,88 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Le 22 janvier 2007 disparaît l'abbé Pierre, symbole durant des décennies de l'engagement de l'Église auprès des plus démunis et des sans-logis. Le pape des pauvres, par ses actes et grâce à la médiatisation de son discours, a projeté la doctrine sociale chrétienne de la fin du XIXe` jusqu'au début du XXIe siècle. Dans la lignée des prêtres combattants qui s'impliquent dans le champ du social, il n'est pas le seul.
De nombreux curés démocrates interpellèrent également l'établissement politique et la hiérarchie catholique par leurs actions de terrain, des années 1900 à la fin de la dernière guerre mondiale. Pierre-Joseph Granereau est l'un d'entre eux. Avec ténacité et constance, ce petit curé de campagne va consacrer toute sa vie à poursuivre une utopie : celle consistant à imaginer une école paysanne capable de redonner dignité à ses frères paysans. Âgé déjà de plus de quatre-vingts ans, il rédige alors Le Livre de Lauzun (nom de la commune qui a accueilli la première Maison familiale dans le Lot-et-Garonne) où il raconte son histoire, ses luttes, les événements qu'il a vécus, en s'appuyant sur les contenus d'un premier essai publié en 1939.
L'ouvrage est imprimé en mars 1969. Le Livre de Lauzun est-il une œuvre historique ? Certainement pas mais il est un étonnant témoignage sur une " société paysanne (qui) est en fermentation ". L'abbé nous plonge en effet au cœur d'une vie rurale qui est en train de basculer dans un nouvel univers. Il peint une fresque passionnante d'une école de terrain qui tourne le dos, définitivement à l'éducation classique des lycées napoléoniens...
    • PREPARATION DE L'IDEE. Chapitre 1 : Le fondateur. NAISSANCE DE L'IDEE. Chapitre 2 : Sérignac Péboudou : le berceau. EPANOUISSEMENT DE L'IDEE. Chapitre 3 : Fondation de la maison familiale de Lauzin. Chapitre 4 : Vie de la maison familiale. Chapitre 5 : Le rayonnement de la maison familiale. Chapitre 6 : Malgré la guerre, la maison familiale tient. ABOUTISSEMENT NORMAL DE L'IDEE. Chapitre 7 : La maison familiale de Lauzin devient la première Ecole Paysanne Intégrale. Chapitre 8 : De Lauzin le fondateur lance le Mouvement National des Maisons Familiales de France.
  • Date de parution : 01/06/2007
  • Editeur : L'Harmattan
  • ISBN : 978-2-296-17503-7
  • EAN : 9782296175037
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 244 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 244
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie d'abbé Granereau

Pierre-Joseph Granereau est né le 2 janvier 1885 à Puysserampion, petit village du Lot-et-Garonne. Il est ordonné prêtre en 1909. Très influencé par l'action de Marc Sangnier, il s'engage dans le syndicalisme agricole dès 1918. II participe, en 1935, à la création, avec l'aide de quelques agriculteurs, d'une nouvelle voie de formation totalement atypique placée sous la responsabilité des parents : les Maisons familiales rurales.
Dix ans après, à partir de 1946, il crée un Comité pour l'organisation de l'Ecole paysanne qui projette de rénover l'enseignement public. L'abbé s'éteint en juillet 1987.
abbé Granereau - Le Livre de Lauzun.
Le Livre de Lauzun
16,88 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter