Le Burundi contemporrain - L'Etat-nation en question (1956-2002)

Augustin Nsanze

René Lemarchand

(Préfacier)

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/09/2003
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
32,25 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Le Burundi moderne a été façonné par la Belgique, l'Église catholique romaine et l'ONU. Après l'indépendance en 1962 - plombée des contradictions entre royauté et gouvernement -, le Burundi voit triompher le tribalisme en 1965 aboutissant à la pulvérisation du régime démocratique en 1966. Le pays aborde alors sa phase de " République (tutsi) contre le Peuple (hutu) " : consolidation d'une bureaucratie sélective, faillite de la modernisation du Pouvoir avec l'UPRONA parti-Etat, conflits régionalistes et tueries à grande échelle en 1969, 1972, 1988, qui provoqueront la pression des Occidentaux pour aboutir aux élections de 1993...
Le pouvoir revient alors au Président (hutu) Ndadaye dont l'assassinat par les putschistes (tutsi) en octobre 1993 ainsi que celui de milliers de militants du parti FRODEBU déclencheront des massacres intercommunautaires, la radicalisation de l'opposition et la désintégration nationale. La remise en selle du pouvoir exclusiviste tutsi entraîne l'affrontement armé chronique et une politique militariste de cantonnement-contrôle des populations qui contribue à dévaster société et économie locale.
L'accord (bâclé) d'Arusha, péniblement signé par les belligérants, devait être suivi d'une transition (en panne) pour aboutir à une alternance du Pouvoir en mai 2003... L'ouvrage s'articule autour de la genèse et de l'évolution du conflit hutu/tutsi depuis 1956, analysées sous l'angle institutionnel et constitutionnel.
  • UNE DEMOCRATIE TRIBALE (1956-1966)
    • Les mutations de la culture politique burundaise entre 1956 et 1966
    • Indépendance sans démocratie (1956-1962)
    • Les contradictions de la première heure (1961-1963)
    • Le triomphe du tribalisme sur la démocratie (1963-1965)
    • La démocratie pulvérisée (1965-1966)
  • LA REPUBLIQUE CONTRE LE PEUPLE (1966-1993)
    • La consolidation d'une bureaucratie sélective
    • La faillite de la modernisation du pouvoir
    • Les républiques des cataclysmes : 1969, 1972, 1988
    • Une transition démocratique tronquée (octobre 1988-juillet 1993)
  • LA DESINTEGRATION NATIONALE (1993-2002)
    • La vitrine de la démocratie (10 juillet-21 juillet 1993)
    • Coup d'état et crise constitutionnelle (octobre 1993-février 1994)
    • Vers la convention de gouvernement
    • L'après-convention : la crise des institutions
    • La mission ambiguë
    • L'accord d'Arusha pour la paix et la réconciliation
  • Date de parution : 01/09/2003
  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : Etudes africaines
  • ISBN : 2-296-26738-6
  • EAN : 9782296267381
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 516 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 516
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie d'Augustin Nsanze

Augustin Nsanze est né en 1953 au Burundi. Historien (Paris/Sorbonne) et chercheur (Laval/Québec). Haut-responsable politique engagé, il a publié des articles et des ouvrages de référence sur son pays, dont Le Burundi Ancien, L'économie du Pouvoir de 1875 à 1920 (L'Harmattan, 2001).
Augustin Nsanze - Le Burundi contemporrain - L'Etat-nation en question (1956-2002).
Le Burundi contemporrain. L'Etat-nation en question (1956-2002)
32,25 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter