La révolution chomskyenne et le langage

Jean-Elie Boltanski

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/01/2002
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
11,25 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
L'aventure générativiste, en linguistique, ou ce qu'on peut appeler de façon plus dramatique " La révolution chomskyenne " constitue un événement important de la vie intellectuelle du XXe siècle et du début du XXIe (qu'on songe à la psychanalyse ou au structuralisme des années soixante), suscitant l'intérêt des psychologues, des chercheurs en sciences cognitives, des philosophes, pour qui, on le sait bien, le langage est devenu la préoccupation majeure.
Pourtant, dans ce qu'on appelle le " grand public ", Chomsky est, comme on dit, " surtout connu pour sa notoriété " et, quand les journaux et les revues non-spécialisés s'efforcent de donner à leurs lecteurs des informations sur " les progrès des sciences du langage ", le résultat est, en général assez désolant. C'est à cette situation que le présent ouvrage s'efforce de remédier, tentant de présenter de façon claire et lisible en quoi consiste cette fameuse révolution chomskyenne dont on parle tant.
Les révolutions ont une histoire, faite de succès et d'échecs, parsemée de conflits. C'est une évocation de cette histoire que l'on trouvera ici, une histoire en quatre phases : en 1957 Chomsky publie chez un éditeur européen, (sachant qu'aucun éditeur américain n'aurait, à cette époque, accepté de publier le texte), un petit ouvrage Structures syntaxiques. Une nouvelle linguistique était née et dont, contre toute attente, le succès fut foudroyant.
Mais, vers 1970, à cette phase d'expansion succède une autre : une grave crise interne (on l'appelle aujourd'hui la " grande guerre linguistique "), semble devoir ruiner toute l'entreprise. Et bien pas du tout ! En 1981 Chomsky propose une nouvelle version de son modèle, (" la théorie des principes et des paramètres ") qui va s'imposer largement. Ce modèle si " fécond ", comme on dit, a suscité une incroyable quantité de travaux et semblait destiné à se développer indéfiniment.
Sur ce (nous sommes en 1993), intervient un événement surprenant Chomsky - tel Mao lors de la révolution culturelle - " casse la baraque ", et lance un modèle nouveau, le " Programme minimaliste ", qui se développe sous nos yeux et semblerait devoir s'imposer à son tour si - parallèlement - une version hérétique de la grammaire générative : la " théorie de l'optimalité " ne connaissait, elle aussi, un succès considérable.
C'est le débat d'aujourd'hui ; attendons la suite.
  • Date de parution : 01/01/2002
  • Editeur : L'Harmattan
  • ISBN : 2-296-29800-1
  • EAN : 9782296298002
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 176 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 176
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé
Jean-Elie Boltanski - .
La révolution chomskyenne et le langage
11,25 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter