Ethnicité et mobilisations sociales

Jean-Pierre Lavaud, Collectif, Gabriel Gosselin

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/01/2001
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
28,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
De quoi parlons-nous quand nous parlons de groupes ethniques ou de relations ethniques ? Quelle est cette dimension " bizarre " pour les sociologues eux-mêmes ? Elle est à l'œuvre dans bien des constructions identitaires et des mobilisations collectives, aussi bien que dans les discours et les décisions politiques, nationales ou non. Mais elle est aussi à l'origine de stigmatisations et de discriminations particulières. A partir de comparaisons internationales, ce livre veut démonter les mécanismes de son action et préciser les concepts de son interprétation.
L'approche est interactionniste : nous ne nous disons nous-mêmes, un peuple, qu'en nous distinguant et pour nous distinguer des autres. Nos identités varient avec nos relations. L'ethnicité est marquée du sceau de l'ambiguïté - entre les registres de la nation, de la classe et de la prétendue " race ". Mais c'est en raison même de ces ambivalences que le mot " fonctionne " si bien dans nos vies quotidiennes. En définitive, il s'agit d'une appartenance symbolique forte, qui se réfère à une communauté d'origine supposée, et que les acteurs marquent de mille façons.
Par l'interprétation qu'ils (se) donnent de leur histoire, de leurs mythes, de leurs langues, de leur religion... Prendre en compte l'ethnicité dans les mouvements sociaux et politiques, religieux et culturels, n'est pas seulement une affaire académique. C'est aussi un enjeu de citoyenneté. Nos identités sont plurielles, elles changent, nous en changeons. Etre citoyen, c'est pouvoir négocier nos identités.
C'est la tâche du politique de construire pour elles des institutions qui les reconnaissent, les limitent et les rendent compatibles. Telles sont les thèses que ce livre voudrait défendre.
    • L'ethnicité ambiguë
  • CONSTRUCTIONS ET MOBILISATIONS IDENTITAIRES - APPROCHES THEORIQUES
    • Essai sur la définition de l'Indien : le cas des Indiens des Andes
    • Citoyenneté virtuelle et ethnicité au Québec
    • Du concept d'adaptation au concept d'intégration - Parcours de recherche
    • Réflexions sur la post-ethnicité et l'Europe
  • MOBILISATIONS ETHNIQUES ET POLITIQUES - COMPARAISONS INTERNATIONALES
    • Le leadership ethnique dans le travail social
    • L'Islam pluriel dans le Nord : présentation d'une typologie
    • Construction européenne à contre-courant des identités nationales : le cas de Leiding/Leidingen en Sarre-Lorraine
    • Immigration, stratégies identitaires et mobilisations politiques des Africains en Belgique
    • Recompositions identitaires en Mauritanie (Maures et Peuls) : une illustration de la dialectique de la mémoire et de l'oubli
  • DISCRIMINATIONS ET STIGMATISATIONS - INSTRUMENTS ET CONCEPTS
    • Antiracisme ou " racialisme " ? De quel " malaise français " s'agit-il ?
    • Racisme et sentiments d'appartenance ethnique chez les 10-12 ans en milieu scolaire
    • Le mouvement des sans-papiers en France (1996-98) - Eléments de périodisation et d'analyse
    • Mobilisations récentes autour des " sans-papiers " en Belgique - Premiers matériaux
    • Les Schémas Locaux d'Intégration ou les ambiguïtés de l'innovation
    • Le FAS Nord-Pas de Calais comme laboratoire ?
    • La lutte contre les discriminations comme enjeu des politiques locales
    • La lutte contre les discriminations
    • Pour une ethnicité citoyenne
  • Date de parution : 01/01/2001
  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : Logiques sociales
  • ISBN : 2-296-22459-8
  • EAN : 9782296224599
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 450 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 450
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé
Gabriel Gosselin et Jean-Pierre Lavaud sont professeurs de sociologie à l'Université des Sciences et Technologies de Lille. Ils appartiennent au Centre Lillois d'Etudes et de Recherches Sociologiques et Economiques, Equipe Scientifique Associée au CNRS. Les recherches actuelles de G. Gosselin portent sur l'interprétation en sociologie et les développements de l'ethnicité dans les pays européens, notamment en France.
Celles de J-P. Lavaud sont orientées vers l'analyse des protestations, entre autres ethniques, principalement dans les pays andins.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Jean-Pierre Lavaud et  Collectif - .
Ethnicité et mobilisations sociales
28,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter