Du libéralisme ou de la loi du plus fort à l'économie politique

Elie Sadigh

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/01/2001
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
15,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Cet ouvrage fait suite aux deux précédents publiés chez L'Harmattan. Dans le premier, intitulé " La théorie économique dominante : un siècle d'imposture ", l'auteur marque les limites de l'analyse néoclassique qui inspire les Libéraux actuels. Il y démontre, d'une part, qu'une grande partie de leur raisonnement est fondée sur des hypothèses fictives, d'autre part, que leur analyse ne peut pas s'appliquer à l'économie salariale.
Dans le second, intitulé " Principes de l'économie salariale ", il établit les principes de cette économie. Le présent ouvrage complète les deux précédents. Il a pour objectif de démontrer que le libéralisme tel qu'il est préconisé actuellement est fondé sur des exigences qui ne respectent pas les principes de l'économie. Ce que les Libéraux néoclassiques entendent par " laisser-faire ", c'est en fait " laisser tout faire ".
De ce fait, la liberté qu'ils prônent n'est pas distincte de l'état naturel, où c'est la loi du plus fort qui s'impose. Ce libéralisme défend les intérêts d'une classe et, pour mieux la servir, recommande la mondialisation. Pour atteindre cet objectif, les Libéraux néoclassiques ont besoin de l'aide des organisations internationales, qui appliquent la théorie néoclassique actuellement dominante. Dans cet ouvrage, l'auteur démontre que les organisations internationales, en appliquant les exigences des Libéraux néoclassiques, ne sont pas au service des nations, en fait, elles sont au service de leurs maîtres.
Il veut démontrer que le rôle de l'économie politique est de veiller au respect des principes économiques, permettant non seulement de répartir équitablement le revenu, selon la participation de chacun à la réalisation de la production, mais aussi d'écarter les causes de prélèvements indus et illégitimes, ainsi que les causes de dysfonctionnement de l'économie.
    • De l'état de droit naturel (ou de la loi du plus fort) à l'économie artisanale puis à l'économie salariale
    • Le protectionnisme défend-il les intérêts de la nation ou ne défend-il que les intérêts d'une catégorie de la population au détriment des autres ? Le laisser-faire, le laisser-passer, à l'origine du libéralisme ! La position du libéralisme néoclassique face aux impôts et aux financements de la santé et de la retraite
    • Les pays en développement face aux exigences du libéralisme
    • Le système monétaire international actuel et le financement du développement
    • Le système monétaire international réformé écarte les anomalies constatées dans le système actuel
    • Les organisations internationales face aux exigences des libéraux néoclassiques : la mondialisation
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 250
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie d'Elie Sadigh

Elie Sadigh est docteur d'Etat, maître de Conférences à l'Université de Bourgogne et membre du LATEC (unité associée du CNRS). Ses recherches portent essentiellement sur la théorie économique et sur l'histoire de l'analyse économique. Cet ouvrage constitue l'aboutissement d'une réflexion rationnelle menée par un esprit libre de tout préjugé ; cette réflexion s'oppose aux courants dominants qui, bien que fondés sur des affirmations fausses, s'imposent, pour défendre des intérêts particuliers, à l'enseignement, à la recherche et à l'action politique.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Du libéralisme ou de la loi du plus fort à l'économie politique est également présent dans les rayons

Elie Sadigh - .
Du libéralisme ou de la loi du plus...
15,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter