Après la fin du monde - Critique de la raison apocalyptique

Michaël Foessel

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Seuil

  • Paru le : 11/10/2012
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
15,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

  • E-book À partir de 15,99 €
    • ePub 15,99 €
Votre note
Notre temps est, dit-on, celui des catastrophes. Face aux crises sanitaires, écologiques ou à la menace nucléaire, la croyance dans le progrès a cédé la place à l'angoisse. Cette résurgence des thèmes apocalyptiques est plus qu'un symptôme. La dissolution moderne des hiérarchies traditionnelles a provoqué une nouvelle inquiétude : devoir vivre " après la fin du monde ". Ce livre propose une généalogie de l'idée de fin du monde qui distingue deux voies de la modernité : celle qui privilégie la vie et sa conservation, aujourd'hui à l'ouvre dans la plupart des conceptions précautionneuses du réel ; celle qui fait du monde le thème principal de la philosophie en même temps qu'un enjeu politique primordial.
Michaël Fossel interprète les peurs apocalyptiques actuelles à partir d'expériences contemporaines où les sujets sont dépossédés du monde. Le triomphe de la technique sur l'action, du capital sur le travail, du besoin sur le désir sont autant de phénomènes qui expliquent pourquoi l'on est pressé de voir finir un monde que l'on a déjà perdu. Les théories de la catastrophe ne se soucient plus de savoir quel monde mérite d'être défendu.
Le plus urgent n'est pas d'éviter l'apocalypse à venir, mais de réinvestir le monde après sa disparition comme ordre hiérarchique. En ce sens, le fait que la fin du monde a déjà eu lieu est une bonne nouvelle qui nous place face à une alternative : perpétuer la vie ou édifier un espace pour le possible. Michaël Fossel, né en 1974, est philosophe, maître de conférences à l'université de Bourgogne et membre de l'Institut universitaire de France.
Il est notamment l'auteur de L'Équivoque du monde (CNRS Éditions, 2008) et de La Privation de l'intime (Seuil, 2008).
  • Date de parution : 11/10/2012
  • Editeur : Seuil
  • ISBN : 978-2-02-109464-0
  • EAN : 9782021094640
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 304 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 304
    • Taille : 2 417 Ko
    • Protection num. : Contenu protégé
    • Transferts max. : 6 copie(s) autorisée(s)
    • Imprimable : Non Autorisé
    • Copier coller : Non Autorisé

Biographie de Michaël Foessel

Michaël Fossel, né en 1974, est philosophe, maître de conférences à l'université de Bourgogne et membre de l'Institut universitaire de France. Il est notamment l'auteur de L'Équivoque du monde (CNRS Éditions, 2008), de La Privation de l'intime (Seuil, 2008) et d' État de vigilance. Critique de la banalité sécuritaire (Le Bord de l'eau, 2010).

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Après la fin du monde - Critique de la raison apocalyptique est également présent dans les rayons

Michaël Foessel - Après la fin du monde - Critique de la raison apocalyptique.
Après la fin du monde. Critique de la...
15,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter