On peut se dire au revoir plusieurs fois (Broché)

  • Pocket

  • Paru le : 07/06/2012
Note moyenne : |
Note moyenne : 4/5 (14 notes)
  • 0
    1
  • 0
    2
  • 5
    3
  • 4
    4
  • 5
    5
Lire tous les avis (1)
« Tôt ou tard, il allait revenir. Je connaissais les pronostics de mon cancer. Je pouvais retarder l’échéance, gagner des années, presque l’oublier,... > Lire la suite
6,40 €
Neuf - En stock
  • ou
    Livré chez vous à partir du 22 juin
ou
ou
  • E-book À partir de 9,99 €
    • ePub 9,99 €
« Tôt ou tard, il allait revenir. Je connaissais les pronostics de mon cancer. Je pouvais retarder l’échéance, gagner des années, presque l’oublier, mais cette fois c'était "the Big One", comme disent les Californiens qui redoutent un tremblement de terre dévastateur. Cette rechute m’a amené à me poser les questions les plus graves, peut-être les plus importantes de ma vie : si je suis rattrapé par la maladie alors que je pense, mange, bouge, respire et vis anticancer, alors que reste-t-il d’Anticancer ? C’est pour répondre à cette question que j’écris aujourd’hui.
Ce livre est aussi l’occasion, pour moi, de dire au revoir à tous ceux qui ont apprécié mes livres précédents ou qui sont venus m’écouter. Quoiqu’il arrive, j’ai le ferme espoir que cet au revoir ne sera pas le dernier. On peut se dire au revoir plusieurs fois ».
  • Date de parution : 07/06/2012
  • Editeur : Pocket
  • Collection : Pocket
  • ISBN : 978-2-266-22897-8
  • EAN : 9782266228978
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 125 pages
  • Poids : 0.079 Kg
  • Dimensions : 11,0 cm × 18,0 cm × 1,0 cm

Biographie de David Servan-Schreiber

Après des études de médecine et de psychiatrie, David Servan-Schreiber s’est tourné vers la recherche fondamentale en neurosciences cognitives. Il est ensuite revenu à la pratique clinique. Il a lutté pendant vingt ans contre son cancer, défiant tous les pronostics médicaux, avant de s'éteindre en juillet 2011. Il est l'auteur de Guérir et Anticancer, vendus à des millions d'exemplaires et traduits en quarante langues.
David Servan-Schreiber s’est éteint le 24 juillet 2011, à l’âge de 50 ans, d’une récidive d’un cancer du cerveau.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
David Servan-Schreiber - On peut se dire au revoir plusieurs fois.
On peut se dire au revoir plusieurs fois
6,40 €
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK