Misère de l'historiographie du "Maghreb" post-colonial (1962-2012) (Broché)

  • Publications de la Sorbonne

  • Paru le : 15/03/2012
Note moyenne : |
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
Donnez votre avis !
Cet essai de synthèse est consacré à l'historiographie du Maghreb contemporain. Qui a écrit, et qui écrit l'histoire de l'Afrique du Nord, devenue... > Lire la suite
25,00 €
Neuf - Expédié sous 3 à 6 jours
  • ou
    Livré chez vous
    entre le 28 juin et le 2 juillet
ou
ou
Votre note
Cet essai de synthèse est consacré à l'historiographie du Maghreb contemporain. Qui a écrit, et qui écrit l'histoire de l'Afrique du Nord, devenue Maghreb, depuis la fin du XIXe siècle ? Un demi-siècle après les indépendances, sans doute est-il nécessaire de revenir sur ce champ de recherches extrêmement idéologique. L'historiographie du Maghreb en langue française se présente comme une succession de séquences politiques et idéologiques qui se chevauchent rapidement.
Pour éclairer ces interrogations, Pierre Vermeren dresse le portrait des générations d'historiens et autres spécialistes de ce champ. Cette histoire d'hommes, d'écoles et de réseaux est d'autant plus nécessaire, en ce début de XXIe siècle revenu des grandes idéologies, que la cohorte des historiens du Maghreb est résiduelle. Cette peau de chagrin scientifique peine à dépasser le cadre des spécialistes de la guerre d'Algérie.
Or l'histoire de la région ne s'est pas arrêtée en 1962. En dépit de la forte demande sociale des héritiers et porteurs de cette histoire, le Maghreb s'est-il échappé du champ des préoccupations françaises ? Et pourquoi ?
  • L'HERITAGE INSTITUTIONNEL : UNE SOLIDE ARMATURE HERITEE DES TEMPS COLONIAUX
    • De l'orientalisme à l'histoire
    • L'empreinte des grandes institutions de la colonisation
    • Les institutions parisiennes au-delà des indépendances
  • LES HOMMES ET L'HISTOIRE : TRANSMISSION ET RUPTURES DES SAVOIRS
    • Géographie de l'enseignement de l'histoire du Maghreb en France
    • De l'"école coloniale d'Alger" à la "deuxième école d'Alger", une continuité ?
    • La dynamique anticoloniale des indépendances : quelle postérité ?
  • REFLEXIONS SUR UN ELOIGNEMENT : A L'OMBRE DU TRAUMA ALGERIEN
    • La reconfiguration du champ : un Maghreb "peau de chagrin" à l'université
    • Facteurs exogènes ou structurels d'éloignement
  • Date de parution : 15/03/2012
  • Editeur : Publications de la Sorbonne
  • Collection : Internationale
  • ISBN : 978-2-85944-687-1
  • EAN : 9782859446871
  • Présentation : Broché
  • Nb. de pages : 288 pages
  • Poids : 0.515 Kg
  • Dimensions : 16,0 cm × 24,0 cm × 2,0 cm

Biographie de Pierre Vermeren

Pierre Vermeren est maître de conférences HDR à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste de l'histoire du Maghreb, en particulier du Maroc ; membre du CEMAf, il encadre des recherches consacrées à cette histoire. Après huit ans de vie au Maghreb, il a écrit une thèse consacrée à la formation des élites maghrébines au XXe siècle (2000), et plusieurs ouvrages sur le Maroc et le Maghreb contemporains.
Ce présent ouvrage est la version publiée de son habilitation à diriger les recherches (2010).

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Misère de l'historiographie du "Maghreb" post-colonial (1962-2012) est également présent dans les rayons

Pierre Vermeren - Misère de l'historiographie du "Maghreb" post-colonial (1962-2012).
Misère de l'historiographie du "Maghreb" post-colonial (1962-2012)
25,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK