Libérées - Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale - Grand Format

Note moyenne 
"Un jour, je me suis demandée : pourquoi est-ce moi qui ramasse les affaires qui traînent ? Je n'ai trouvé qu'une seule réponse. Parce que je suis... Lire la suite
17,00 € Neuf
Expédié sous 7 à 15 jours
Livré chez vous entre le 20 juillet et le 29 juillet
En librairie

Résumé

"Un jour, je me suis demandée : pourquoi est-ce moi qui ramasse les affaires qui traînent ? Je n'ai trouvé qu'une seule réponse. Parce que je suis une femme qui vit avec un homme et deux enfants et que, conséquemment, les corvées, c'est pour ma gueule. Etre une femme, ce n'est pas seulement l'idéal de minceur et de cheveux qui brillent, c'est le souci permanent des autres et du foyer, c'est être sans cesse ramenée à la saleté, aux taches, à la morve.
L'égalité serait déjà là, mais les femmes conservent la conviction intérieure qu'elles doivent s'occuper de tout et tout le monde, et d'elles en dernier, s'il reste cinq minutes à la fin de leur triple journée. Cette féminisation de la sphère privée implique une autre conséquence : l'espace public est toujours masculin. Peut-on se dire égaux quand la moitié de la population adapte ses vêtements en fonction des transports et fait attention à ne pas être seule la nuit dans la rue ? Et si le combat féministe devait encore et toujours se jouer dans la vie quotidienne de chacune et chacun, chez soi, dans sa propre maison, devant le panier de linge sale ?

Caractéristiques

  • Date de parution
    04/10/2017
  • Editeur
  • ISBN
    978-2-213-70534-7
  • EAN
    9782213705347
  • Format
    Grand Format
  • Présentation
    Broché
  • Nb. de pages
    238 pages
  • Poids
    0.326 Kg
  • Dimensions
    13,5 cm × 21,5 cm × 1,8 cm

Avis libraires et clients

À propos de l'auteur

Titiou Lecoq

Biographie de Titiou Lecoq

Romancière féministe révélée par le succès de Les Morues (Au diable Vauvert, 2011), Titiou Lecoq signe un essai percutant et personnel sur l'identité féminine. Un manifeste pour une nouvelle répartition des tâches et une libération. Journaliste et blogueuse invétérée, elle est également l'auteur de Sans télé, on ressent davantage le froid : chroniques de la débrouille (Fayard, 2014) et de La Théorie de la tartine (Au diable Vauvert, 2015).

Du même auteur

Les clients ont également aimé

Derniers produits consultés

Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK
17,00 €